Après la publication d'articles de presse faisant état d'une possible violation du plafond budgétaire en 2021, le patron de l'écurie Red Bull Christian Horner a assuré vendredi que Red Bull avait respecté les règles financières imposées la saison dernière en Formule 1. C'est un sujet qui enfle dans le paddock, avant le Grand Prix de Singapour dimanche: selon plusieurs médias, des écuries auraient dépassé le plafond budgétaire l'an dernier, imposé pour la première fois en F1 en 2021 et fixé à 145 millions de dollars.
Suivez toute une année de sport en vous abonnant à Eurosport
Trois écuries seraient impliquées selon la Gazzetta dello Sport, deux selon le média allemand Auto Motor und Sport. Les deux médias citant Red Bull, championne en titre chez les pilotes avec Max Verstappen.
Grand Prix de Singapour
Leclerc ne profite pas des ennuis de Verstappen : "Ferrari se contente d'être 2e"
04/10/2022 À 07:07
Interrogé au micro de Sky Sports F1, Christian Horner, dirigeant de Red Bull, a nié toute infraction : "Je ne suis certainement pas au courant". "Les comptes ont tous été transmis en mars dernier. Cela a été un long processus avec la FIA, (...) encore en cours", a continué le Britannique. "Je pense qu'en milieu de semaine prochaine, ils (la FIA) publieront les certificats (validant les comptes de l'exercice passé, NDLR). Je pense que notre déclaration était assurément inférieure au plafond", a conclu Horner.

24 GP en 2023, 5 de nuit et gros gaspi : Entre incohérences et hypocrisie, que fait la FIA ?

Des sanctions jusqu'à l'exclusion

La Fédération internationale de l'automobile explique, par la voix d'un porte-parole, qu'elle "finalise actuellement l'évaluation des données financières 2021 fournies par toutes les écuries de Formule 1". "Les infractions présumées au règlement financier, le cas échéant, seront traitées selon la procédure officielle prévue par le règlement", ajoute la FIA.
Fixé initialement pour 2022 à 140 millions de dollars, le plafond a été relevé de 3,1% en raison de l'inflation. Plusieurs types de dépenses en sont exclues, notamment les salaires des pilotes et les activités marketing des écuries.

Russell devant Leclerc à la fin de la saison ? "Mercedes revient très fort"

La FIA établit dans ses statuts deux types d'infractions - mineure en deçà de 5% du plafond, ou importante au-delà de 5% - et des sanctions allant d'une simple réprimande ou amende financière à l'exclusion du championnat, en passant par des retraits de points au championnat pilotes et/ou constructeurs. Selon Auto Motor und Sport, une des écuries aurait dépassé de manière "considérable" le plafond, évoquant un "séisme" s'il s'agissait de Red Bull.
En 2021, Verstappen avait obtenu le titre mondial lors du tout dernier Grand Prix à Abou Dabi face à Lewis Hamilton (Mercedes), après une fin de course entachée d'une polémique à cause d'une procédure de voiture de sécurité non-réglementaire qui avait redistribué les cartes.
Grand Prix de Singapour
Dans l'ombre à Singapour : "Verstappen ne joue plus les gros durs"
04/10/2022 À 07:06
Grand Prix de Singapour
Fuite à la FIA, Red Bull trop dépensier et lourdement sanctionné ?
03/10/2022 À 22:02