Getty Images

Erreurs en pagaille, paris désastreux : Sebastian Vettel et Ferrari champions 2018 de la gaffe

Erreurs en pagaille, paris désastreux : Vettel et Ferrari champions 2018 de la gaffe

Le 20/10/2018 à 02:42Mis à jour Le 21/10/2018 à 20:43

GRAND PRIX DES ETATS-UNIS - La pénalité de trois places de grille pour excès de vitesse reçue par Sebastian Vettel (Ferrari) vendredi à Austin n'est qu'une erreur de plus dans une année cauchemardesque. Inventaire de ce qu'il ne fallait pas faire…

Grand Prix n°4 : Azerbaïdjan

Attaque précipitée sur le leader Valtteri Bottas (Mercedes) au restart en fin de course, Sebastian Vettel (Ferrari) bloque ses roues au freinage, vire large et laisse passer Lewis Hamilton (Mercedes). Avec ses plats sur les pneus, il cède P2 à Kimi Räikkönen (Ferrari) puis P3 à Sergio Pérez (Force India). Il finit P4 et perd la tête du championnat du monde.

Grand Prix n°8 : France

Qualifié troisième derrière Lewis Hamilton et Valtteri Bottas (Mercedes), il percute le Finlandais au virage n°1 après le départ. Aileron avant cassé et pénalisé de cinq secondes. Classé cinquième.

Grand Prix n°9 : Autriche

Pénalisé de trois places sur la grille pour avoir poussé Carlos Sainz (Renault) à sortir de la piste en Q2.

Grand Prix n°11 : Allemagne

Il contrôle en tête quand il sort tout seul dans le stadium. Abandon. Deuxième coup dur : Lewis Hamilton (Mercedes), parti 14e, gagne et lui reprend la place de numéro 1 mondial.

Grand Prix n°14 : Italie

Agacé d'avoir été battu par Kimi Räikkönen (Ferrari) en qualification, Vettel se précipite dans le premier tour en arrivant à la Roggia, et perd son duel côte-à-côte avec Lewis Hamilton. En légère survitesse, il percute la Mercedes et part en tête-à-queue. Remonte P4.

Grand Prix n°15 : Singapour

Il piège Max Verstappen (Red Bull) au départ pour P2 et tente un undercut assez surprenant sur le leader Lewis Hamilton au tour 14. Un timing désastreux qui le fait ressortir derrière Sergio Pérez (Force India). Il perd trois secondes en un tour et redonne P2 à Max Verstappen (Red Bull) au 17e passage.

Grand Prix n°17 : Japon

En Q3, alors que le peloton se presse d'attaquer la séance en "super tendre" avant la pluie, Ferrari l'envoie avec Kimi Räikkönen en "intermédiaire". Pari désastreux, écarts de trajectoire à Spoon Curve. L'Allemand commet une nouvelle erreur et se condamne au neuvième rang sur la grille de départ, qui devient le huitième suite à une pénalité d'un adversaire.

Nouvelle gaffe en course, au tour 8 : Sebastian Vettel attaque trop tardivement Max Verstappen (Red Bull) à Spoon. Après un contact et un tête-à-queue, il repart P19 et finit P6 avec une aéro endommagée.

Grand Prix n°18 : Etats-Unis

En essais libres 1, #SV5 "ne ralentit pas suffisamment pendant une période de drapeau rouge" au virage n°6 et 7 (des cailloux sur la piste suite à la sortie de piste de Leclerc au n°8), selon les commissaires de la FIA, qui le pénalisent de trois places. Challengé par Ricciardo, il glisse et entre en contact avec la Red Bull au virage n°3. Après son tête-à-queue, il reprend la course à la 15e place.

0
0