Getty Images

Lewis Hamilton en pole position, Sebastian Vettel partira 5e

Ferrari a tenté, Hamilton a résisté

Le 20/10/2018 à 23:58Mis à jour Le 21/10/2018 à 01:00

GRAND PRIX DES ETATS-UNIS - Lewis Hamilton a eu les nerfs solides. Poussé dans ses retranchements par les Ferrari, le pilote Mercedes a signé un dernier tour suffisant pour s'assurer de la pole position samedi à Austin. Sebastian Vettel, 2e temps de la qualif' partira 5e avec sa pénalité reçue vendredi. Avec Kimi Räikkönen 3e, les trois premiers se sont tenus en moins d'un dixième.

La force de l'habitude et la chance du champion, aussi ? Lewis Hamilton a conquis la pole position du Grand Prix des Etats-Unis pour la troisième année consécutive à Austin, samedi, avec une marge ténue sur Sebastian Vettel. Sur le Circuit des Amériques, le Britannique s'est mis sur la route de son cinquième titre mondial avec un tour en 1'32"237, soit 0"061 plus rapide que son ultime rival au championnat de Ferrari, contrarié à coup de juron à la radio.

Q3 - Grand Prix des Etats-Unis 2018

"C'était très important, a lâché #LH44. C'était serré.... Je savais que ça allait être assez chaud entre nous. J'étais résolu à faire un second tour meilleur, je suis donc très content."

En fait, il s'agissait d'une question de fierté. En son for intérieur, l'as de Mercedes souhaitait une position de pointe sans ambiguïté. Défait par le pilote de Maranello, il aurait récupéré une première place sur tapis vert en raison de la pénalité de trois places infligée à l'Allemand vendredi.

Verstappen 15e

Dans les trois dernières minutes, on a vraiment saisi qu'il ne voulait pas d'une pole au rabais. Avec 0"088 d'avance après la première vague de tours chrono en Q3, on l'a vu plus agressif et, ce qui ne trompe pas, prendre large à certains endroits, parfois à la limite de l'acceptable. Sa 81e pole position en carrière, la 99e de la firme à l'Etoile, était à ce prix.

Son coéquipier Kimi Räikkönen, Valtteri Bottas (Mercedes) et Daniel Ricciardo (Red Bull) promus aux deuxième, troisième et quatrième rangs, Sebastian Vettel s'élancera donc cinquième dimanche à 13h10 locales, 20h10 françaises, avec la difficile sinon impossible mission d'empêcher un sixième succès le Lewis Hamilton (Mercedes) en sept ans dans le Texas.

Max Verstappen (Red Bull) en rade en Q2 (15e) à cause d'une suspension cassée sur une bordure, Esteban Ocon (Force India) a répété sa belle performance de 2017 en se qualifiant sixième, devant la Renault de Nico Hülkenberg, qui a signé un résultat important dans la bataille pour la quatrième place au championnat des constructeurs contre Haas.

0
0