Le destin de Jenson Button a failli prendre un tour dramatique samedi soir au Brésil. Alors qu'il venait de quitter samedi le circuit d'Interlagos, où se dispute la 18e manche du championnat du monde, pour se rendre en voiture vers Morumbi, un quartier chic considéré comme l'un des plus sûrs de Sao Paulo, le champion du monde a échappé à une attaque d'hommes armés, a indiqué McLaren.
"Ni Jenson ni les autres occupants de la voiture n'ont été blessés", a précisé l'équipe britannique. Les autres passagers étaient son père John, son physio Mike Collier et son manager Richard Goddard. "Le policier qui conduisait la voiture dans laquelle se trouvait Jenson a prestement réagi et, en utilisant des techniques d'évitements, a rapidement forcé le passage dans le trafic, mettant immédiatement hors de danger Jenson et les autres occupants pour les ramener à leur hôtel", a ajouté l'écurie de Woking.

2010 GP du Bresil McLaren Button

Crédit: AFP

Grand Prix du Brésil
Hülkenberg, un obstacle pour les ténors
06/11/2010 À 23:49
McLaren a indiqué qu'elle fournira à ses pilotes champions du monde, Jenson Button et Lewis Hamilton, des véhicules blindés renforcés conduits par des policiers armés rompus aux techniques d'attaque de convoi. Par ailleurs, les autorités de Sao Paulo ont décidé de renforcer la sécurité pour les transferts de Jenson Button et des principaux dirigeants de McLaren dimanche.
De telles tentatives de car-jacking sont monnaie courante dans la mégalopole brésilienne. Les pilotes et membres d'écuries ont l'habitude de se faire protéger par des gardes du corps ou la police dans les déplacements lors du GP du Brésil.
Grand Prix du Brésil
Hülkenberg attend un signe
06/11/2010 À 19:24
Grand Prix du Brésil
Qualification : déclarations
06/11/2010 À 17:33