Formule 1
Grand Prix du Brésil

Mercedes au top, Vettel à l'affût

Partager avec
Copier
Partager cet article

Valtteri Bottas (Mercedes) au Grand Prix du Brésil 2018

Crédit: Getty Images

ParStéphane Vrignaud
09/11/2018 à 18:40 | Mis à jour 09/11/2018 à 19:21
@ThePiranhaClub

GRAND PRIX DU BRESIL - Mercedes a signé les deux meilleurs temps, avec Valtteri Bottas devant Lewis Hamilton, vendredi lors des essais libres 2, à Sao Paulo. Avec une large infime du Sebastian Vettel (Ferrari).

Problèmes techniques et chronos similaires : Mercedes et Ferrari auront été difficiles à départager ce vendredi lors des premiers entraînements du Grand Prix du Brésil, à Sao Paulo. Mercedes avait rencontré d'inquiétants soucis de cloquage sur les pneus de la W09 du quintuple champion du monde Lewis Hamilton le matin, Ferrari a constaté un souci encore plus sévère sur la SF71H de son quadruple couronné Sebastian Vettel l'après-midi, à l'arrière droit.

  • Le film des essais libres 2
Grand Prix du Brésil

Ocon : "Je suis désolé pour Max, la victoire était à lui"

14/11/2018 À 09:36

Tweet

Et à ses similitudes se sont ajoutés des temps au tour très proches, de sort que les jeux semblent ouverts pour la suite du 20e des 21 week-ends de la saison. Concrètement, Valtteri Bottas a dominé la deuxième session en 1'08"846, avec une avance de 0"003 sur son chef de file de Mercedes, et 0"073 sur le leader allemand de l'équipe de Maranello.

Condamné à un recul de cinq places suite à un changement de turbo, Daniel Ricciardo (Red Bull) s'est tenu à 0"318 au terme de cette séance, et son coéquipier Max Verstappen, le plus rapide des essais libres 1, a pris la cinquième place à 0"493. Un peu loin au chrono malgré un tour très court, l'Australien et le Néerlandais ont montré que la RB14 s'exprimait le mieux dans le deuxième secteur, le plus sinueux.

Derrière un Kimi Räikkönen (Ferrari) en retrait, Haas a gardé son avantage dans sa bataille pour la quatrième place du championnat du monde des constructeurs contre Renault, qui a pris une étrange tournure avec la sortie de piste évitable de Nico Hülkenberg, coupable d'être allé chercher trop loin - dans l'herbe - la sortie du virage n°13.

Grand Prix du Brésil

Bonus-malus : La bonne étoile d'Hamilton, le zèle d'Ocon, la colère de Verstappen

12/11/2018 À 11:17
Grand Prix du Brésil

Räikkönen : "La meilleure équipe a gagné cette année"

12/11/2018 À 01:50
Dans le même sujet
Formule 1Grand Prix du Brésil
Partager avec
Copier
Partager cet article