Lewis Hamilton fait les essais devant, à défaut de pouvoir démarrer le Grand Prix de Sao Paulo en tête du peloton, dimanche. Vendredi sur le circuit Carlos Pace d'Interlagos, le premier entraînement de la dix-neuvième manche du Mondial a en effet été marqué par un coup de théâtre, un nouveau changement accompagné d'une pénalité de cinq places sur la grille de départ pour l'Anglais de Mercedes.
Jeudi, plusieurs médias en avaient fait courir la rumeur, avançant qu'une fuite d'eau, découverte sur le V6 du septuple champion du monde à l'arrivée du Grand Prix de Mexico, en était le motif. Ce que Mercedes s'est bien gardé de confirmer.
Grand Prix de São Paulo
Nouveau coup dur pour Hamilton, pénalisé de 5 places pour changement de moteur
12/11/2021 À 15:43
Verstappen prêt à porter le n°1 l'an prochain
Avec son cinquième V6 de la saison, son deuxième au-delà de ce qui est normalement autorisé pour toute l'année, le n°2 mondial a disputé les essais libres 1 pied au plancher et posté un chrono de 1'19"050 à moins de quatre minutes de la fermeture, qui a rejeté son adversaire pour le titre, Max Verstappen (Red Bull), à la deuxième place, à 0"367, et Sergio Pérez, le coéquipier de ce dernier, à 0"442.

Gasly en embuscade

Est-ce que tout s'est pour autant bien déroulé à bord de la W12 n°44 ? Non. Son locataire a rapporté des vibrations en débuts de session puis il s'est plaint des réglages de la suspension, ce qui a nécessité quelques ajustements au garage, alors que chaque minute était comptée. En effet, Sao Paulo est la troisième épreuve de la saison désignée pour organiser la qualification le vendredi et présentée la course sprint le samedi, selon un format que le promoteur du championnat du monde souhaite étendre à six reprises en 2022, sans qu'il n'ait convaincu - loin s'en faut - à Silverstone ni à Monza.
Avec 31 tours couverts, Hamilton a été l'un des plus assidus en piste, au contraire de Max Verstappen, qui n'a bouclé que 22 tours, le plus faible total des 20 participants.
En verve au Mexique (5e en qualif, 4e en course), Pierre Gasly a encore fait tourner son AlphaTauri à plein régime puisqu'il est à nouveau le meilleur des autres avec son cinquième temps, à 0"830, devant, comme dimanche dernier, les Ferrari de Carlos Sainz et Charles Leclerc.
Esteban Ocon se trouve une courte tête devant son coéquipier d'Alpine, Fernando Alonso, Lance Stroll (Aston Martin) a fait le dixième homme, devant Yuki Tsunoda (AlphaTauri) et son collègue, Sebastian Vettel.
Un peu comme au Mexique, on pourrait dire que toutes les écuries sont en ordre de bataille si les McLaren ne manquaient à l'appel dans la première partie de tableau, là où elles doivent avoir leurs places. A Lando Norris et Daniel Ricciardo de changer ça en décollant de leurs 15e et 19e positions.
Grand Prix de São Paulo
Verstappen prévient : il est prêt à refaire le coup de Sao Paulo à Hamilton
20/11/2021 À 12:07
Grand Prix de São Paulo
La FIA déboute Mercedes : pas de révision de l'incident Hamilton - Verstappen
19/11/2021 À 12:32