Il n'y a pas coupé. Lewis Hamilton n'a pas échappé à la disqualification suite au rapport technique que le délégué à la Fédération internationale de l'automobile, Jo Bauer, a transmis vendredi aux commissaires sportifs du Grand Prix de Sao Paulo. Après la séance de qualification de la dix-neuvième manche du Mondial, au Brésil, le Britannique avait constaté que le DRS de la Mercedes n°44 s'ouvrait plus que sur les 85 mm autorisés par le règlement, donnant un avantage en termes de vitesse de pointe aux endroits où le septuple champion du monde l'avait actionné. Mercedes a décidé de ne pas interjeter appel.
Le Britannique avait réalisé le meilleur temps en Q3 avec une marge de quatre dixièmes sur Max Verstappen (Red Bull), s'octroyant la première place de la course sprint disputée ce samedi à 20h30 française sur le circuit d'Interlagos. Son DRS jugé non conforme, l'Anglais va s'élancer de la dernière place sur la grille de l'épreuve de 24 tours.
Grand Prix de São Paulo
DRS de Hamilton : Verstappen écope d'une amende de 50.000 euros
13/11/2021 À 16:52
Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69,99 euros !

Trois points facilement à la porté de Verstappen

Dans l'explication de leur décision, les commissaires sportifs "s'accordent avec le compétiteur pour dire qu'il s'agit d'une erreur, plutôt que d'un acte intentionnel, mais ne trouvent pas de circonstances atténuantes". Ils ont suivi le règlement à la lettre et indiquent que "la pénalité habituelle pour non-conformité technique est la disqualification de la séance de qualifications".
Techniquement, ils ont mesuré l'espace ouvert par le DRS et décrivent ainsi ce qu'ils ont constaté dans le document n°29 de la FIA : "Lorsque le DRS est activé, ce qui soulève l'élément supérieur de l'aileron dans une position plus plate, l'écart (ndlr : entre le volet supérieur amovible et le volet inférieur fixe) doit être compris entre 10 mm et 85 mm. L'écart maximum est mesuré, conformément au TD/011-19, en poussant une jauge (l'appareil décrit dans la vidéo de Canal+ ci-dessosu) de 85 mm contre l'espace (entre les deux volets) avec une charge maximale de 10 N (dix newtons). Si la jauge passe, la voiture a échoué au test. Dans ce cas, la jauge ne passait pas au niveau de la section intérieure de l'aile, mais au niveau de la section extérieure de l'aile. Cet essai a été répété quatre fois avec deux jauges différentes, une fois en présence des commissaires sportifs et des représentants du concurrent."
Auparavant, ils avaient infligé une amende de 50.000 euros à son rival néerlandais dans la course au titre, pour avoir touché l'aileron arrière de sa W12 n°44 dans le parc fermé, à l'issue de la séance de qualification. Tout en reconnaissant qu'il est "improbable que les actions (du Batave) aient provoqué ce défaut".
Alors qu'il espérait remporter la victoire dans cette course sprint et marquer les trois points qui vont avec, Lewis Hamilton devrait voir son retard de 19 points sur Max Verstappen s'accentuer. Auteur du deuxième temps en qualification et propulsé en tête de grille, MV33 semble avoir un boulevard devant lui. Et comme un malheur n'arrive jamais seul, Lewis Hamilton sera pénalisé de cinq places sur la grille de départ du Grand Prix dimanche, par rapport à sa position d'arrivée dans la course sprint.

Essais, simulateur et… passage du permis de conduire : Pourchaire détaille la vie de jeune pilote

Grand Prix de São Paulo
Verstappen prévient : il est prêt à refaire le coup de Sao Paulo à Hamilton
20/11/2021 À 12:07
Grand Prix de São Paulo
La FIA déboute Mercedes : pas de révision de l'incident Hamilton - Verstappen
19/11/2021 À 12:32