Un long après-midi de 70 tours. Sur une piste où il visait une septième victoire-record pour égaler Michael Schumacher, Lewis Hamilton n'aura fait qu'illusion dimanche. Qualifié quatrième, le Britannique s'est contenté de la cinquième place, à 21 secondes de Sebastian Vettel (Ferrari), en poussant seulement un peu en fin d'épreuve un Daniel Ricciardo (Red Bull) qui l'avait "doublé" au stand en rallongeant son premier relais.
Le bilan ? Négatif, autant sportivement que techniquement puisqu'il repart du Canada déchu - pour un point - de sa position de numéro 1 mondial et qu'il s'est fait lâcher par sa cavalerie. Sur ce Circuit Gilles-Villeneuve faisant la part belle à la puissance, il aurait dû avoir la nouvelle spec du propulseur gris ce week-end mais Mercedes l'avait laissé à Brixworth à cause d'un "problème de qualité" afférant au refroidissement.
Grand Prix de Grande-Bretagne
Libres 2 : Sainz devant Hamilton et quatre écuries dans le Top 4
HIER À 16:15

"J'ai cru que le moteur allait nous lâcher"

"J'avais un problème de moteur, je n'avais pas de puissance notamment dans les lignes droites", a déclaré le quadruple champion du monde au micro de Canal+. "C'est arrivé dès le début et j'ai cru que le moteur allait nous lâcher, donc je suis heureux d'être arrivé au bout de ces 70 tours ; et de prendre ces points. J'espère qu'avec un moteur tout neuf ça ira mieux en France."
Maigre satisfaction pour lui, il a amélioré sa série de dimanches dans les points avec une 32e arrivée primée depuis le Grand Prix du Japon 2016.
Grand Prix du Canada
Bonus-malus : Verstappen trop fort, Sainz trop tendre, Alonso capricieux
20/06/2022 À 01:09
Grand Prix du Canada
Verstappen, tout ce qui sépare le loup de la meute
19/06/2022 À 21:21