Sebastian Vettel, Pierre Gasly et Nico Hülkenberg se sont montrés sans concession jeudi à l'heure d'évoquer des rumeurs de départ en pleine saison de Formule 1. Interrogé sur des articles parus sur le web évoquant sa possible retraite en fin de saison, Sebastian Vettel s'est étonné de cet écho. "Je n'ai jamais dit quoi que ce soit dans ce sens donc je ne sais pas d'où ça vient", a commenté Vettel.
"Je peux m'arrêter quand je le désire et l'équipe peut probablement me virer quand elle le souhaite, mais je suis très heureux au sein de l'écurie et j'espère qu'elle est satisfaite de moi", a poursuivi le pilote Ferrari. "Je suis affamé, a ajouté l'Allemand. Tout ce qui compte pour moi est de gagner avec Ferrari et c'est ce pour quoi je travaille. Pour l'instant, nous ne gagnons pas, donc vous pouvez faire le calcul vous-mêmes, nous avons encore des choses à accomplir."
Grand Prix du Canada
Pénalité de Vettel à Montréal : la FIA rejette les arguments de Ferrari
21/06/2019 À 15:07

Gasly : "Je n'ai pas envie de perdre mon temps avec ce genre de conneries"

Gasly, lui, a pris les devants pour faire taire les bruits persistants prédisant son remplacement prochain chez Red Bull, au sein de laquelle il a été promu cette année.
"Je n'ai pas envie de perdre mon temps avec ce genre de conneries, a lancé le Français. J'ai des choses plus importantes dont je dois m'occuper comme mon travail, ma famille et mes amis. Pour moi, c'est juste du mauvais journalisme et je n'ai pas envie de faire plus de commentaires."
"En gros, ce sont des 'fake news'", a également balayé l'Allemand Nico Hülkenberg, dont le nom a récemment été lié à l'écurie autrichienne.

Schumacher, la disette de Vettel, la progression de Gasly : les 5 chiffres à connaître

Grand Prix du Canada
Ferrari demande la révision de la pénalité de Vettel
17/06/2019 À 19:00
Grand Prix du Canada
Pénalité de Vettel : pas d'appel de Ferrari, mais un autre recours envisagé
14/06/2019 À 08:35