Le Circuit Gilles-Villeneuve de Montréal est un tracé favorisant la puissance et il n'est pas surprenant d'y retrouver les voitures rangées deux par deux. Les essais libres 3 l'ont illustré en plaçant les Ferrari de Sebastian Vettel et Charles Leclerc en tête, devant les Mercedes et le Red Bull.

Grand Prix du Canada
Pénalité de Vettel à Montréal : la FIA rejette les arguments de Ferrari
21/06/2019 À 15:06

Au terme d'un mano a mano, l'Allemand a finalement eu le dernier mot en fin de session en 1'10"843, pour 0"139 face au Monégasque. Et l'énergie que le quintuple champion du monde a mis dans son duel a suggéré qu'il voulait attaquer la qualification avec un petit avantage psychologique.

Mais au-delà de rouler en tête chez Ferrari, il a prouvé que la pole position semblait dans les cordes de sa SF90, ce qui serait sa première depuis le dernier Grand Prix d'Allemagne, en juillet. En effet, il a rejeté Lewis Hamilton à 0"393 et Valtteri Bottas à 0"688. Quant aux Red Bull, propulsées par Honda, elles n'ont clairement pas les arguments nécessaires ce week-end. Max Verstappen et Pierre Gasly ont fini à une seconde

https://i.eurosport.com/2019/06/08/2610479.jpg
Grand Prix du Canada
Ferrari demande la révision de la pénalité de Vettel
17/06/2019 À 18:55
Grand Prix du Canada
Pénalité de Vettel : pas d'appel de Ferrari, mais un autre recours envisagé
14/06/2019 À 08:35