Getty Images

Libres 2 : Red Bull confirme, Renault aussi

Red Bull confirme, Renault aussi

Le 26/10/2018 à 22:35Mis à jour Le 27/10/2018 à 01:19

GRAND PRIX DU MEXIQUE - Red Bull a répliqué son doublé matin lors des essais libres 2, vendredi après-midi, en plaçant Max Verstappen et Daniel Ricciardo au sommet de la hiérarchie. Encore devant la Renault de Carlos Sainz, Sebastian Vettel (Ferrari) signant le quatrième temps.

Max Verstappen (Red Bull) a encore réalisé le meilleur temps lors des essais libres 2 du Grand Prix du Mexique, vendredi, mais il ne faut pas croire qu'il est intouchable puisqu'une panne lui a rappelé que tout pouvait encore arriver d'ici la fin des 71 tours de course, dimanche.

"Nous avons une bonne voiture, de bons appuis et un bon grip mécanique, a déclaré le vainqueur de l'édition 2017, qui s'est bien gardé de faire un compliment sur son propulseur. Malheureusement, notre journée s'est terminée sur une panne hydraulique, mais à part ça notre journée a été vraiment bonne."

En 1'16"720, le Néerlandais a donc dominé le peloton sans que quiconque ne trouve à y redire : il était en pneus "hyper tendre" comme tous ses confrères. Mais sa marge est restée ténue au final : il n'a achevé ce second entraînement du jour qu'avec 0"153 d'avance sur son coéquipier, Daniel Ricciardo. En revanche, il a semé le reste du peloton puisque le troisième homme, Carlos Sainz (Renault), a concédé la bagatelle de 1"233, à moteur Renault égal.

Nico Hülkenberg (Renault), quatrième des essais libres 1, a laissé sa place à Sebastian Vettel (Ferrari) ; qui ne pourra pas s'en satisfaire dimanche : l'Allemand devra gagner et profiter d'une huitième place au mieux Lewis Hamilton pour rester dans la course au titre.

Le Britannique de Mercedes, justement, s'est encore montré discret, classé huitième juste devant Kimi Räikkönen (Ferrari) et son coéquipier Valtteri Bottas, sans que l'on sache à quel point la dégradation des pneus limite pour l'instant ses ambitions.

Essais libres 2 du Grand Prix du Mexique 2018
0
0