George Russell a fait un pas vers lui. Mais visiblement, Valtteri Bottas n'a pas l'intention d'en faire autant. Dix jours après leur spectaculaire crash à Imola, le Finlandais a préféré garder ses distances alors que le Britannique, lui, a admis sa part de responsabilité. Il faut dire que le jeune pilote, qui avait épaté son monde lorsqu'il avait remplacé Lewis Hamilton dans le baquet de la Mercedes en fin de saison dernière, n'a pas vraiment d'autre choix que de mettre un peu d'eau dans son vin s'il souhaite redorer son blason auprès de Toto Wolff.
Le patron de l'écurie allemande n'avait pas franchement apprécié la manœuvre du pilote de 23 ans. Et le lui avait fait savoir, d'abord publiquement, puis en privé. "Notre relation n'a pas du tout été fragilisée par cet incident, au contraire, a fait savoir ce jeudi le protégé du constructeur allemand, mis en couveuse chez Williams. Nous avons eu une discussion avec Toto mais son contenu restera privé." Une chose est sûre, il a compris le message.
Grand Prix du Portugal
"Alonso a retrouvé la grinta, et ça, c'est plutôt bon signe"
04/05/2021 À 20:01
Auteur, juste après le crash, d'un geste d'humeur sur le casque de Bottas - qui lui avait répondu en levant son majeur - Russell avait fini par faire son mea culpa à froid, via un message publié sur les réseaux sociaux. Il en a remis une couche lors de la conférence de presse précédant le Grand Prix du Portugal disputé ce week-end. "Je me suis peut-être trompé car cela a mis fin à ma course et mon équipe a raté les points, a-t-il d'abord souligné. Je suis ici grâce à Mercedes, qui m'a fait gravir les échelons et m'a vraiment aidé en F1. C'est une famille pour moi, comme Williams."
Lewis et Valtteri sont des coéquipiers pour moi
Le pilote de King's Lynn a retenu la leçon. En bon élève, il a pris le temps de la réciter : "Lewis et Valtteri sont des coéquipiers pour moi, comme l'est Nicholas [Latifi, son voisin de box chez Williams, NDLR]. Règle numéro pour un pilote de F1 : on ne se crashe pas avec un coéquipier. C'est donc derrière nous maintenant. Nous apprenons et nous allons passer à autre chose."
Bottas aussi, est passé à autre chose. Le Finlandais n'a pas eu franchement l'intention de s'étendre sur le sujet. Que ce soit avec son jeune rival ou face à la presse. "J'ai entendu parler de son message d'excuses [sur les réseaux sociaux, NDLR] et je l'ai lu, a-t-il simplement précisé. Pour être honnête, nous n'avons pas parlé après la course. J'ai eu un appel lundi mais je dormais encore. Je passe à autre chose et je suis sûr que George en fait autant."

"Deux courses par week-end, ce n'est plus exactement de la Formule 1"

Grand Prix du Portugal
"Bottas essaye d'être le nouveau Rosberg mais on a le sentiment qu'il n'y arrivera jamais"
04/05/2021 À 17:39
Grand Prix du Portugal
"Hamilton, c'est l'élu dans Matrix, et Max Verstappen ne l'est pas encore"
04/05/2021 À 17:04