Lewis Hamilton pourrait signer sa centième pole position en Formule 1, samedi à Portimao. Une marque de passage d'une autre dimension, une barre fascinante que l'on ne pensait pas un jour franchissable jusqu'à ce que le Britannique ne s'en approche peu à peu, au fil de ses numéros de funambule du samedi après-midi. Après quinze saisons ininterrompues de performances sur le tour unique depuis son année de rookie, en 2007, il aura sur le circuit portugais la première occasion de franchir ce cap vertigineux.
Cette position en tête de grille, chaque pilote en rêve évidemment car elle est la plus belle promesse de victoire, sinon une somme d'avantages enviables pour démarrer une course : s'élancer de la partie la plus adhérente de la piste avec une vue dégagée pour ne s'en remettre qu'à soi afin de transformer l'essai au premier tournant. Et voir s'ouvrir une piste libre, un air sans turbulences ni nuage d'eau par temps de pluie, une trajectoire limpide, une position prioritaire dans l'équipe au moment de stopper au stand pour dérouler la stratégie espérée. Bref, un confort aux multiples facettes qui peut se transformer en avantage décisif.
Grand Prix du Portugal
"Alonso a retrouvé la grinta, et ça, c'est plutôt bon signe"
04/05/2021 À 20:01
Hasard ou coïncidence, Lewis Hamilton avait fait suivre sa première pole position de sa première victoire en 2007, à Montréal. Cette année, le rookie de McLaren avait compilé six poles, autant que Felipe Massa (Ferrari), et avait appris que cela ne fait pas tout : avec seulement trois positions de pointe, Kimi Räikkönen (Ferrari), avait été champion du monde. Idem en 2012 et en 2016 : malgré 7 et 12 pole positions ces années-là, Lewis Hamilton avait laissé Sebastian Vettel (Red Bull) et son coéquipier de Mercedes, Nico Rosberg récolter les lauriers.

Lewis Hamilton (Mercedes) et Max Verstappen (Red Bull) au Grand Prix d'Emilie-Romagne 2021

Crédit: Getty Images

La pole, un atout pas décisif

C'est un fait, une pole position est une promesse qui n'engage que celui qui la détient, et en totaliser le plus n'est pas un gage de titre. Le Britannique de Mercedes l'a d'ailleurs expérimenté : en 2014 et en 2019, il n'avait pas été l'homme du tour chrono. Mais on n'ira pas jusqu'à affirmer qu'on peut s'en passer pour se couronner comme Denny Hulme en 1967 et Niki Lauda en 1984.
-2007200820122014201520162017201820192020
PolesHamilton: 6Hamilton: 7Hamilton: 7Rosberg: 11Hamilton: 11Hamilton: 12Hamilton: 11Hamilton: 11Leclerc:7Hamilton: 10
PolesMassa 6Massa: 6Vettel: 6Hamilton: 7Rosberg: 7Rosberg: 8Vettel: 7Vettel: 5Hamilton: 5Bottas: 5
ChampionRäikkönenHamiltonVettelHamiltonHamiltonRosbergHamiltonHamiltonHamiltonHamilton
Alors, le pilote du samedi sera-t-il aussi celui du dimanche en 2021 ? Rien n'est moins sûr. Lewis Hamilton et Max Verstappen ont trusté les premières places sans réussir à asseoir leur autorité d'un jour à l'autre. En tête de grille à Sakhir, le pilote Red Bull s'est incliné le lendemain sur un coup de stratégie de son adversaire, et à Imola le poleman de Mercedes a tout perdu dès le départ au profit du Néerlandais.
Cependant, des deux candidats au titre, Lewis Hamilton est sûrement celui qui a le plus intérêt à surperformer aux essais car sa W12 a cédé à la RB16B son statut de voiture la plus rapide du plateau cet hiver. Et il n'a pas les mêmes atouts qu'en 2014 (consommation plus faible et meilleur gestion des pneus que Rosberg) et en 2019 (meilleure voiture sur longs relais que la Ferrari) pour renverser la situation. Le coup de Sakhir sera difficile à reproduire, il le sait, et sa meilleure chance est de partir devant.
Résultats de Lewis Hamilton après un départ de la pole position
P1P2P3P4P5P6P7P11P12Abandons
58131013111110
Sur l'ensemble de ses 99 pole positions à ce jour, Lewis Hamilton en a d'ailleurs converties 58 en victoires, et poursuivre dans cette voie statistique lui imposera de ne pas se faire piéger dès le coup d'envoi comme à Imola.
En Italie, il a mis en avant les conditions de piste difficiles pour expliquer son échec mais en y regardant de plus près, il a quand même à 24 reprises le bénéfice d'une pole position, dont trois fois lors des six dernières épreuves (Mugello et Portimao 2020, Imola 2021). Quelque chose qu'il ne va pas pouvoir se permettre longtemps face à Max Verstappen.
Positions de Lewis Hamilton à la fin du 1er tour après un départ de la pole position
P1P2P3P4P6P7P10P17Abandon
75132231111
Grand Prix du Portugal
"Bottas essaye d'être le nouveau Rosberg mais on a le sentiment qu'il n'y arrivera jamais"
04/05/2021 À 17:39
Grand Prix du Portugal
"Hamilton, c'est l'élu dans Matrix, et Max Verstappen ne l'est pas encore"
04/05/2021 À 17:04