Nico Rosberg est-il sévère ? Dimanche, à l'arrivée du Grand Prix du Portugal, le champion du monde 2016 n'a pas été tendre avec Max Verstappen, en estimant qu'il avait commis beaucoup trop d'erreurs pour mériter la victoire à Portimao. A l'arrivée, le vainqueur Lewis Hamilton a déclaré que sa Mercedes était sûrement meilleure que la Red Bull parce que cette dernière avait sous-performé par rapport à ce qu'elle avait montré à Sakhir et à Imola. Un constat sur lequel Néerlandais était d'accord.
En galère mais sans regrets : Verstappen a "tout essayé" et même doublé les Mercedes
Bref, l'opinion de l'Allemand, titré avec la firme à l'Etoile, a tranché avec la plupart des observateurs qui ont relevé que le Batave avait surperformé au volant d'une voiture difficile à maîtriser sur ce tracé manquant de grip et plus sensible aux rafales qui ont pu souffler pendant trois jours. "Max a encore surpassé les limites de sa voiture", a notamment déclaré Christian Horner, le directeur d'équipe de Red Bull Racing.
Grand Prix du Portugal
Bonus-malus : Hamilton et Verstappen sur une autre planète
02/05/2021 À 22:57
https://i.eurosport.com/2021/04/30/3124095.jpg

"Max a tout simplement fait plus d'erreurs"

"Le pilote a fait la différence aujourd'hui, a jugé Nico Rosberg sur Sky Sports, dans des propos repris par GPBlog.com, en parlant de la prestation de son ancien coéquipier Lewis Hamilton. "Max avait la voiture la plus rapide, comme nous l'avions vu samedi en qualification. Max a tout simplement fait plus d'erreurs. On ne peut pas se permettre ça quand on veut être champion du monde contre Lewis." Le fils de Keke, champion du monde en 1982, sait de quoi il parle et ce qui lui en a coûté de battre le Britannique il y a cinq ans. Au bout de trois saisons de luttes serrées où chaque faute se payait cher, il avait pris sa retraite, épuisé mentalement par le niveau de rigueur, de travail et d'engagement nécessaires face au pilote de la Flèche d'argent n°44.
A bout "physiquement et mentalement" mais impitoyable : Hamilton ou le retour de l'exécuteur
Samedi, en Q3, le Batave de 23 ans a vu son chrono valant la pole position annulé pour un passage en hors-piste que la FIA avait bien signalé comme sanctionnable automatiquement. Red Bull avait mis en cause une bourrasque pour expliquer l'écart de sa star. Une thèse qui n'avait manifestement pas convaincu Nico Rosberg.
https://i.eurosport.com/2021/04/30/3123765.jpg

Mauvaise ambiance entre Mercedes et Red Bull

"Tout doit être conforme, autrement on n'a aucune chance, a-t-il rappelé, en référence au point bonus du meilleur tour en course dont le pilote de la RB16B n°33 a été finalement privé en raison d'un hors-piste dans le virage n°14, un autre virage sur lequel la FIA avait promis d'être impitoyable. "Ce sont des petites erreurs, mais elles s'additionnent. Max doit les éviter."
"Ça m'amuse un peu car Max comprend de plus en plus à quel point Lewis est bon."
Et de souligner que cette rivalité passionnante va au-delà de celle de deux pilotes et deux écuries, car les patrons ne s'apprécient pas non plus, surtout depuis que Red Bull a recruté le motoriste Ben Hodgkinson chez Mercedes pour lui confier la direction technique de son nouveau département Moteur. "Il y a tellement de pression et nous savons que Red Bull et Mercedes ne sont pas les meilleurs amis du monde. Ça commence par les chefs d'équipes : Toto [Wolff] et Helmut [Marko] ne s'aiment pas du tout. C'est la même chose pour les pilotes."
Grand Prix du Portugal
"Alonso a retrouvé la grinta, et ça, c'est plutôt bon signe"
04/05/2021 À 20:01
Grand Prix du Portugal
"Bottas essaye d'être le nouveau Rosberg mais on a le sentiment qu'il n'y arrivera jamais"
04/05/2021 À 17:39