Getty Images

Marko exhorte Vettel à quitter Ferrari

Marko exhorte Vettel à quitter Ferrari

Le 20/07/2019 à 09:55Mis à jour Le 20/07/2019 à 10:05

FORMULE 1 - Pour Helmut Marko, conseiller sportif chez Red Bull, le temps est venu pour Sebastian Vettel de tourner la page Ferrari, où il multiplie les erreurs.

Pour Helmut Marko, Sebastian Vettel a besoin d'air frais et n'a donc plus rien à faire chez Ferrari après cinq saisons d'échecs. L'Autrichien de 75 ans connait très bien l'Allemand. Il a favorisé son ascension dès son plus jeune âge chez Red Bull jusqu'à en faire le pilote iconique de la période dorée 2010-2013 avec à la clé quatre titres Pilotes et quatre titres Constructeurs.

Aujourd'hui, le conseiller sportif de l'écurie autrichienne estime que quelque que son ancien protégé n'est plus le même et qu'il ne doit plus prendre le risque de subir la loi de son nouveau coéquipier, Charles Leclerc.

L'élément déclencheur de ce jugement est la faute que le quadruple champion du monde a commise en percutant Max Verstappen (Red Bull) au Grand Prix de Grande-Bretagne.

Sebastian Vettel (Ferrari) au Grand Prix de Grande Bretagne 2019

"Ça se produit dans le subconscient"

"Chez Red Bull Racing, il faisait rarement des erreurs, déclare Helmut Marko, ancien pilote de Formule 1 et vainqueur des 24 Heures du Mans, à Auto Bild. On n'oublie pas comment piloter. Pourquoi ces choses arrivent-t-elles encore et encore chez Ferrari ?"

Sebastian Vettel, 32 ans, avait déjà commis plusieurs erreurs importantes de pilotage cette année : un tête-à-queue en course à Sakhir, un crash avant la qualification à Monaco, une sortie de piste à Montréal alors qu'il était en tête... Sans compter les consignes données par la Scuderia pour le protéger de la concurrence du Monégasque qui ont tout autant atteint son image.

"On commet des erreurs quand on n'est plus soi-même, poursuit-il. Ça se produit dans le subconscient. Sebastian devrait être dans un environnement diffèrent. En d'autres termes, dans un autre team. Cependant, je ne vois aucune possibilité pour ça en 2020."

Sebastian Vettel (Ferrari) au Grand Prix d'Autriche 2019
0
0