Getty Images

Lewis Hamilton prend la défense de... Sebastian Vettel : "Il mérite plus de respect"

Hamilton prend la défense de... Vettel : "Il mérite plus de respect"

Le 09/10/2018 à 14:38Mis à jour Le 09/10/2018 à 18:26

FORMULE 1 - Si la lutte pour le titre est désormais (quasi) terminée, Lewis Hamilton, en passe de devenir quintuple champion du monde, a tenu à saluer son adversaire Sebastian Vettel. Pour le Britannique, le pilote de la Scuderia Ferrari mérite même plus de "respect" de la part des médias.

67. Voilà le nombre de points qui séparent aujourd'hui Lewis Hamilton, en tête du classement des pilotes, et Sebastian Vettel, son adversaire pour le titre. En l'espace de quelques mois, l'Allemand, coupable de plusieurs erreurs, a tout perdu. Et depuis Monza, c'est la Scuderia Ferrari, son écurie, qui semble dans la confusion la plus totale. Résultat, la couronne va vraisembablement (encore) filer du côté de Brackley et Mercedes.

" C’est la façon dont nous nous en relevons qui compte"

Alors, forcément, les critiques pleuvent sur Vettel et Ferrari. En Italie, on peine encore à comprendre comment la Scuderia, qui "avait la meilleure voiture", se retrouve dans cette situation. Pas épargné, le pilote allemand en prend aussi pour son grade. Une situation qui n'est pas du goût de... Lewis Hamilton, qui a tenu à défendre son meilleur ennemi. "Je pense que les médias doivent montrer un peu plus de respect envers Sebastian", écrit ainsi le Britannique via Instagram.

Avant de poursuivre : "Vous ne pouvez simplement pas imaginer à quel point il est difficile de faire ce que nous faisons à notre niveau, à quel point ça l’est pour n’importe quel athlète au sommet de son art. Il faut s’attendre au fait que, étant humains, nous puissions faire des erreurs, mais c’est la façon dont nous nous en relevons qui compte", explique Hamilton. Pas certain que cela console son adversaire, une nouvelle fois dans l'oeil du cyclone depuis dimanche et sa tentative de dépassement, considérée par beaucoup comme une grossière erreur, sur Max Verstappen à Suzuka.

0
0