Getty Images

Pierre Gasly fait amende honorable après son accrochage avec son coéquipier

Gasly : "C'est dommage de s'accrocher avec son coéquipier"
Par Eurosport

Le 15/04/2018 à 18:29Mis à jour Le 15/04/2018 à 18:36

GRAND PRIX DE CHNE - Pierre Gasly a expliqué qu’un manque de communication avait été à l’origine de son accrochage survenu avec son équipier Brendon Hartley. Un accident qui a changé le visage de la course.

Après avoir brillé il y a tout juste une semaine dans le désert bahreïni, le Français a souffert ce dimanche à Shanghai, allant jusqu’au contact avec son équipier pendant la course au bout de la longue ligne droite du tracé de Shanghai. Un incident pour lequel il a écopé d’une pénalité de dix secondes et de deux points de pénalité sur sa super-licence.

"C’est clair qu’à la télé, ça paraît très mauvais pour moi"; a commenté le pilote Toro Rosso. "Mais suite à ce que nous avions décidé, il était très clair que nous allions échanger nos places à cet endroit du circuit. Je ne m’attendais pas à ce qu’il tourne ainsi."

" C'est dommage se s'accrocher avec son coéquipier (...) Nous nous sommes mal compris"

Le rookie est ensuite revenu sur les circonstances de l'accrochage avec son coéquipier. "Bien sûr, si nous avions été en bataille, je n’aurais pas tenté ça, car je me serais attendu à ce qu’il ferme la porte. Mais là, je m’attendais à ce qu’il laisse de la place, mais il ne l’a pas fait, parce qu’il ne m’a pas vu."

"C’est dommage, parce que s’accrocher avec son équipier, c’est évidemment la dernière chose qu’on veut. Nous nous sommes mal compris, je m’attendais à ce qu’il fasse quelque chose et il s’attendait à autre chose", a-t-il ajouté. "La priorité est désormais de nous assurer de mieux communiquer la prochaine fois et d’en tirer des leçons ensemble."

Hartley bon prince

Brendon Hartley est d'ailleurs allé dans le même sens que son coéquipier. "C’était clairement un petit malentendu", a-t-il souligné. "Nous étions sur des stratégies différentes, nous avions également échangé nos positions dans le premier relais car j’étais en difficulté sur les ultra-tendres."

"Je l’ai laissé passer à la sortie du virage 14, et la deuxième fois qu’on me l’a demandé, je prévoyais de faire pareil. Mais il a dû penser que je lui ouvrais la porte en entrée de virage, ce qui n’était pas le cas. Il a cru que je le laissais passer, mais je comptais le laisser passer en sortie de virage."

Hartley a finalement abandonné en raison d’un problème de vitesses alors que Gasly s’est classé 18ème, à plus d’une minute du vainqueur Daniel Ricciardo.

Pierre Gasly et Brendon Hartley (Toro Rosso) lors du GP de Chine
0
0