BMW AG

Kubica : "Jamais content"

Kubica : "Jamais content"
Par Eurosport

Le 20/01/2009 à 11:15Mis à jour

A l'occasion du lancement de la BMW F1.09, mardi à Cheste, Robert Kubica dévoile quelques facettes de sa personalité...

Dans quelle mesure le pilotage en Formule 1 changera-t-il en 2009 par rapport à 2008 ?

Quels sont les attributs et qualités indispensables pour être un bon pilote de Formule 1 ?

R.K. : D'abord la performance : tu dois être rapide. Puis il faut comprendre le côté technique de ce sport et avoir la faculté de donner un bon feed-back aux ingénieurs. Enfin, l'expérience d'un pilote et sa manière de travailler avec le team sont importants. Mais si je devais opter pour une seule qualité, ce serait définitivement la performance.

En dehors de la Formule 1, vous aimez jouer au poker, au snooker et vous allez au bowling. Comment est-ce que cela rime avec la F1 ?

Veuillez faire votre portrait-robot en trois mots.

R.K. : Déterminé, relax, distant.

Quel a été votre plus grand succès à ce jour ?

R.K. : La victoire du championnat d'Italie de karting en 1998.

Comment essuyez-vous des revers ?

Que représente la famille pour vous ?

R.K. : La famille m'importe beaucoup. Ma famille m'a fortement aidé dans toute ma carrière, mais aussi en dehors de la course. Elle est une des parties les plus importantes de ma vie, sinon la plus importante.

Et que représente la patrie ?

R.K. : Bien des gens qui font ma connaissance aujourd'hui ont tendance à voir en moi un demi Italien, parce que j'ai passé de nombreuses années de ma vie en Italie. Cela me permet de comprendre la mentalité et j'aime beaucoup l'Italie. Mais je suis à 100 pour cent Polonais. Ma ville natale est Cracovie, et je m'y sens absolument chez moi à chaque fois que je m'y rends. Malheureusement, je n'avais pas beaucoup d'occasions ces derniers temps pour passer des séjours prolongés en Pologne. Mon agenda ne le permettait pas.

Quand est-ce que Robert Kubica est content ?

R.K. : Jamais.

0
0