Williams F1

La F1 s'offre un lifting : le dernier gp comptera double, les pilotes auront des numéros fixes

Le dernier gp comptera double et les numéros seront fixes

Le 09/12/2013 à 19:38Mis à jour Le 10/12/2013 à 12:13

Le groupe de stratégie F1 et la Commission de la F1 ont décidé, lundi à Paris, d'attribuer le double de points pour le dernier grand prix de la saison et de fixer les numéros des pilotes à partir de 2014.

Constituées en "Groupe de stratégie F1", Ferrari, Red Bull, Mercedes, McLaren, Williams et Lotus ont réfléchi depuis quelques semaines à la meilleure façon de renforcer l'impact médiatique de la Formule 1 afin d'assurer la viabilité d'équipes pour certaines en grandes difficultés financières. Réunies avec la Commission de la F1, lundi à Paris, elles ont prises notamment deux mesures importantes qui ne laisseront pas indifférents les amoureux de la discipline.

Premièrement, le dernier grand prix de la saison sera affecté d'un coefficient 2 à partir de 2014 : en clair, le nombre de points attribués aux Championnat du monde Pilotes et au Championnat du monde Constructeurs sera doublé. Une victoire ne vaudra pas les 25 points habituels mais 50, une deuxième places sera récompensée par 36 points, etc… Au Mondial des marques, un doublé rapportera 86 points. L'an prochain, c'est le Grand Prix d'Abou Dabi, 19e et ultime épreuve du calendrier, qui sera concernée par cette mesure.

Le champion du monde ne portera peut-être pas le numéro un

Par ailleurs, le Groupe de stratégie F1 et la Commission de la F1 ont accepté, sur proposition de Jean Todt, le président de la Fédération internationale de l'automobile, d'attribuer un numéro fixe - de 2 à 99 - à chaque pilote pour toute sa carrière en grand prix. La FIA a précisé qu'au cas où deux pilotes réclamerait le même numéro, celui le mieux classé de la saison précédente aurait la priorité. Le numéro un sera réservé au champion du monde en titre, mais celui-ci ne sera pas obligé de l'adopter.

Une troisième mesure d'envergure a été décidée, elle concerne un budget maximal de fonctionnement autorisé pour chaque écurie à partir de la saison 2015. Son principe d'application, souhaité mais qui n'a jamais fait l'unanimité parmi les équipes, reste flou et va faire l'objet de discussions pour sa mise en pratique.

Trois jours de tests à Sakhir pour Pirelli

Par ailleurs, la FIA a validé une pénalité de cinq secondes pour sanctionner les infractions minimes commises en piste. Elle a indiqué qu'elle en définirait rapidement les modalités d'application pour permettre leur application dès 2014.

Enfin, la Commission F1 a pris en compte l'inquiétude de Pirelli concernant des pneumatiques de l'année prochaine, montés sur des monoplaces désormais propulsées par un moteur turbo, et a accepté d'organiser "pour raison de sécurité" une session d'essais les 17, 18 et 19 décembre, à Sakhir, le circuit du Grand Prix de Bahreïn. La FIA a indiqué que six équipes avaient assuré de leur présence : Red Bull, Mercedes, Ferrari, McLaren, Force India and Toro Rosso. Aucune information n'a été donnée sur les pilotes qui pourront y participer.

0
0