Getty Images

Daniel Ricciardo (Red Bull) bat le record du tour, McLaren déguste encore

Ricciardo bat le record du tour, McLaren déguste encore
Par F1i

Le 07/03/2018 à 19:35Mis à jour Le 08/03/2018 à 08:00

ESSAIS HIVERNAUX - Bien aidé par le nouvel asphalte, Daniel Ricciardo (Red Bull) a battu mercredi à Montmelo le tour le plus rapide jamais établi datant de 2008.

Les équipes de F1 ont commencé à chercher la performance au Circuit de Catalogne au sixième jour des essais préparatifs à la saison de Formule 1 à venir. Le record du tour du circuit, qui datait de 2008 et de l’époque des V8, est d’ailleurs tombé ce mercredi en fin de matinée, confirmant que ces nouvelles monoplaces devraient bel et bien être les F1 les plus rapides.

La référence chronométrée des essais hivernaux 2018 n’est toutefois pas à mettre à l’actif d’un pilote Mercedes, mais de la Red Bull de Daniel Ricciardo. L’Australien a bouclé les 4,655 kilomètres du circuit de Montmelo en 1:18.047 avec le composé le plus tendre de la gamme Pirelli, l’ "hyper tendre", qui est tout nouveau cette année. Le précédent record du tour était de 1:18.339 (Felipe Massa avec la F2008) alors que la pole position du Grand Prix d’Espagne avait été réalisée en 1:19.149 par Lewis Hamilton la saison dernière.

Boullier réclame du temps

Le champion du monde de Formule 1 en titre est d’ailleurs bien placé sur la feuille des temps du jour puisqu’il a signé le deuxième meilleur temps de la journée (1:18.400 avec les pneus ultra-tendres). Son équipier Valtteri Bottas s’est adjugé le troisième chrono de la séance, lui aussi en utilisant les gommes ultra-tendres (1:18.560). Sebastian Vettel, qui était en piste en matinée, remplaçant au pied levé son équipier qui souffrait de maux d’estomac, s’est classé quatrième (1:19.541). Le quadruple champion du monde de F1 a toutefois réalisé sa meilleure performance chronométrée du jour avec les pneus tendres.

Fernando Alonso a terminé dans le top 6 de cette sixième journée d’essais mais McLaren a de nouveau souffert. Le compteur de la MCL33 est resté bloqué à 57 tours, après avoir déjà peu tourné hier (38 boucles). Une "petite fuite d’huile" a nécessité le remplacement complet du groupe propulseur. McLaren avait indiqué à midi que ce changement n’allait prendre que trois heures, mais Alonso n’a finalement pu reprendre la piste qu'en toute fin de séance, à 17h47, ce qui laisse penser que le mal était plus profond.

"Donnez-nous du temps", a imploré Eric Boullier, directeur de la compétition de McLaren, alors que les fans de l’équipe de Woking sont désormais nombreux à exprimer leur colère sur les réseaux sociaux.

0
0