McLaren

Eric Boullier (McLaren) finalement d'accord pour voir Fernando Alonso en WEC

Boullier finalement d'accord pour voir Alonso en WEC
Par F1i

Le 23/12/2017 à 21:22Mis à jour Le 23/12/2017 à 21:43

FORMULE 1 - Après réflexion, Eric Boullier a jugé utile de laisser Fernando Alonso disputer les 24 Heures du Mans 2018 avec Toyota. le n°2 de McLaren sait à quel point son pilote tire sa motivation de la compétition.

Toyota a récemment confirmé son engagement dans le championnat du monde d'Endurance (WEC) pour la "super-saison 2018/2019" en tant que seul grand constructeur officiellement présent dans la catégorie LMP1.

La marque japonaise devrait théoriquement conserver ses six pilotes de base du championnat écoulé, même si l'un d'entre eux (le dernier venu, José Maria Lopez ?) pourrait céder sa place à Fernando Alonso.

Le champion espagnol a testé la TS050 Hybrid lors des essais privés de Bahreïn en fin de saison et on le sait très motivé à l'idée de participer aux prochaines 24 Heures du Mans dans sa quête de la célèbre triple couronne (Monaco F1, Le Mans et Indy 500).

Fernando Alonso (McLaren) au Grand Prix des Etats-Unis d'Amérique 2017

Alonso a même émis le souhait de courir dans les autres manches du WEC en parallèle à son programme en F1, ce qui avait été mis en cause par Eric Boullier, le directeur de la compétition chez McLaren, lequel a finalement changé d'avis.

"Tout d’abord, il n’y a qu’un seul conflit de calendrier l’an prochain, explique le manager français. En réalité, il ne s’agira que de trois courses en plus du Mans, ce qui n’est pas énorme. Fernando est un compétiteur et il a besoin de challenges, il adore rouler et encore rouler. Tant que cela ne nuit pas à son implication en F1, je n'y vois pas d'inconvénient."

0
0