Getty Images

Formule 1 : Toro Rosso dévoile sa STR14

Toro Rosso dévoile sa STR14

Le 11/02/2019 à 15:49

SAISON 2019 - Ce lundi, Toro Rosso a dévoilé sa nouvelle monoplace, baptisée STR14. Cette dernière, qui garde les traditionnelles couleurs de l'écurie, sera motorisée par Honda.

Après Haas, au tour de Toro Rosso. Ce lundi, l'écurie italienne, présente en F1 depuis maintenant douze ans, a dévoilé sa nouvelle monoplace. Baptisée STR14, cette dernière est un subtil mélange de la RB14 et RB15, soit la Red Bull de 2018... et celle de 2019, qui sera d'ailleurs présentée mercredi. L'alliance Toro Rosso-Red Bull en sort donc (très) renforcée, encore plus depuis la nouvelle motorisation signée Honda.

"Tous les composants relatifs au groupe propulseur seront les mêmes que ceux utilisés par la nouvelle Red Bull RB15. La plupart des autres composants que nous avons reçus de Red Bull Technology proviennent de la Red Bull de l’année dernière", explique Franz Tost, le team principal de Toro Rosso, dans un communiqué. Avant de confirmer ce partenariat toujours plus fort son écurie soeur.

"Partenariat renforcé"

"Toro Rosso, de par sa petite taille, ne peut pas se permettre de suivre le rythme de développement et de production effréné des équipes de pointe. Ce partenariat renforcé entre Toro Rosso et notre équipe sœur Red Bull Racing allait donc de soi", cofie Tost, visiblement satisfait de cette nouvelle STR14. L'objectif, bien évidemment, sera celui d'améliorer la 8e place glanée au championnat des constructeurs la saison dernière.

Pour sa première saison en F1, Alex Albon, le nouveau pilote Toro Rosso, espère quant à lui "prouver ce qu'il vaut". " Le principal objectif sera d’être à l’aise dans la voiture et d’entrer rapidement dans le rythme, principalement à cause de l’appui aéro. Le saut de la F2 à la F1 est vraiment énorme, confie-t-il dans le communiqué diffusé. Je suis conscient que c’est ma chance de montrer à tout le monde ce que je vaux"

Aux côtés du jeune pilote thaïlandais, on retrouvera un certain Daniil Kvyat, qu avait été évincé par Toro Rosso avant la fin de saison 2017. Cette saison, le Russe n'aura donc pas le droit à l'erreur. "En F1, c’est toujours compliqué de recevoir une nouvelle chance. Daniil est un athlète au top et il revient en F1 avec les idées plus claires, moins guidé par ses émotions et avec plus de maturité", confiait récemment Nicolas Todt, son manager. Kvyat est prévenu, le train ne repassera probablement pas une troisième fois...

Daniil Kvyat (Toro Rosso) au Grand Prix d'Autriche 2017

Daniil Kvyat (Toro Rosso) au Grand Prix d'Autriche 2017Getty Images

0
0