Le 5 avril dernier devait être une date historique pour le Viet Nam. Après Melbourne (Australie) le 15 mars et Sakhir (Bahreïn) sept jours plus tard, Hanoï avait prévu d'accueillir la troisième manche de la saison 2020 de Formule 1... et la toute première course de son histoire. Mais la pandémie mondiale de coronavirus en a décidé autrement et l'épreuve vietnamienne a dû être reportée. Alors que le championnat a débuté ce week-end en Autriche, le Viet Nam espère toujours organiser son Grand-Prix en fin d'année.

Saison 2020
De Ferrari à la succession de Carey : Domenicali devrait devenir le nouveau patron de la F1
HIER À 10:02

"Nous évaluons tous les problèmes liés au coronavirus et en discuterons avec les organisateurs. Nous espérons que la course pourra avoir lieu fin novembre", a déclaré Nguyen Duc Chung, le maire d'Hanoï, ce lundi aux médias locaux. Pour l'heure seules les courses européennes ont été planifiées : les 12 et 19 juillet en Autriche et en Hongrie, les 2 et 9 août à Silverstone (Grande-Bretagne), les 16 et 30 août en Espagne et en Belgique, puis le 6 septembre en Italie.

Le Viet Nam peut encore espérer car depuis le début de la pandémie de Covid-19, 355 cas et aucun décès ont été recensés selon les chiffres officiels.

"Verstappen champion du monde", "Ricciardo déchaîné"… Les paris audacieux des Fous du Volant

Saison 2020
"Les détails du contrat de Vettel chez Aston Martin sont croustillants"
22/09/2020 À 14:33