Toto Wolff est serein. Le patron de l'écurie Mercedes l'a déjà dit à de maintes reprises : il est confiant pour la prolongation de contrat de Lewis Hamilton. Il l'a redit ce dimanche à Kitzbühel au micro d'ORF. "Nous finalisons cela, les avocats travaillent dur", a annoncé l'Autrichien, avant de fixer une échéance : "Nous devons signer avant Bahreïn au plus tard." En clair, il n'y a pas encore urgence dans la maison Mercedes.
Pourtant, les semaines passent. Et le début de saison, prévu à Bahreïn le 28 mars, approche irrémédiablement. Mais même si ce n'est pas idéal pour préparer au mieux la nouvelle saison, Toto Wolff reste zen. "Je l'ai juste menacé que je serais le prochain à m'asseoir dans son baquet s'il ne signait pas", a plaisanté le team principal et PDG de l'écurie, histoire de répondre aux rumeurs annonçant que Mercedes pourrait faire jouer la carte George Russell pour mettre la pression sur un Hamilton trop gourmand. "Etant donné notre longue relation commune, il n'est pas question de menace", a balayé d’un revers de main Wolff.
Saison 2021
McLaren s'engagera en Extreme E en 2022
HIER À 12:12
Un jour, nous prendrons notre stylo pour signer
Lewis Hamilton se fait pourtant désirer alors qu’il n'a plus de contrat depuis la fin de la saison passée. Pourquoi ? Le Britannique, qui vient de rafler une septième couronne mondiale, a des idées bien précises en tête pour rempiler. A tel point que certaines de ses exigences bloqueraient les négociations. "LH44" demanderait par exemple un salaire estimé à 40 millions d'euros selon le Daily Express. "Certaines choses doivent être négociées dans le détail. Mais un jour, nous prendrons notre stylo pour signer, j’en suis sûr. Nous avons une base solide dans notre relation et nous voulons continuer à avoir plus de succès", a répondu Toto Wolff.
L'histoire entre Lewis Hamilton et Mercedes, débutée en 2013, est en effet longue et riche en succès. De quoi voir les choses sereinement même si certains commencent à perdre patience au sein de l'écurie allemande. Toto Wolff avance aussi quelques soucis d'organisation pour justifier la lenteur des négociations : il vient de s'isoler après avoir été testé positif au Covid-19 et Hamilton est aux Etats-Unis. "Si vous ne vous voyez pas, il est difficile de signer quelque chose…", conclut-il.
Saison 2021
Capito remplace Roberts comme Team Principal de Williams
09/06/2021 À 12:00
Saison 2021
Verstappen : "Des années que Hamilton n'a pas eu vraiment à se battre pour le titre"
25/05/2021 À 22:22