Le suspense reste intense chez Red Bull Racing et Scuderia AlphaTauri à propos de l'identité des seconds titulaires 2021 de ces équipes. Aujourd'hui, un seul homme connaît peut-être la réponse, le faiseur et destructeur de carrières au sein de la galaxie Red Bull, Helmut Marko.

La victoire de Pérez ? "Il va probablement rester sur la touche, Red Bull a son plan"

La place d'Alexander Albon chez Red Bull, qui possède la deuxième voiture du plateau, est en ballotage, tant le Thaïlandais n'a que peu brillé aux côtés de Max Verstappen. Il n'a encore jamais battu le Néerlandais en qualification en 25 tentatives depuis sa promotion dans l'équipe 1, à Spa-Francorchamps en 2019. Et il n'a récolté que deux podiums contre 14 au Batave, dont deux victoires.
Saison 2021
"Une guerre permanente" : Drive to Survive dévoile sa bande-annonce sur la saison 2021
28/02/2022 À 12:52
Red Bull a lancé deux ultimatum au jeune londonien cette saison pour qu'il hausse son niveau, sans résultat notable. Il semble bel et bien en passe de perdre son volant et Helmut Marko l'avertira de sa décision après la fin du championnat, soit à partir de dimanche soir.

"Je ne veux pas m'en mêler"

En attendant, les spéculations vont bon train. Remplaçant remarqué de Sergio Pérez et Lance Stroll chez Racing Point cette saison, Nico Hülkenberg est sur la liste des candidats. L'Allemand avait même été contacté par Helmut Marko au Nürburgring pour remplacer Alexander Albon au Grand Prix d'Eifel suite à un test Covid-19 "non concluant" du Thaïlandais. On sait ce qu'il en était advenu : Albon avait ensuite passé un test satisfaisant et Hülkenberg avait sauté dans la "Mercedes rose" pour remplacer Stroll.
https://i.eurosport.com/2020/10/23/2920582.jpg
Au fil des déceptions dans le garage de la RB16 n°23, Sergio Pérez, supplanté par Sebastian Vettel chez Aston Martin - le nom de Racing Point en 2021 -, était apparu comme l'autre coéquipier plausible de Max Verstappen l'an prochain. Questionné sur cette alternative, le Néerlandais s'était prononcé par deux fois en faveur de l'Allemand.
Cependant, le Batave est sorti de ce jeu médiatique en déclarant, jeudi à Abou Dabi: "Je discute ouvertement avec Helmut (Marko) et Christian (Horner) et bien sûr, ils m'en parlent, a-t-il raconté. A la fin, ce n'est pas moi qui décide. Je leur laisse ça, je ne veux pas m'en mêler."

Feu vert pour Tsunoda

En revanche, une autre piste datant de moins d'une semaine s'est déjà refermée. George Russell ne sera pas l'heureux élu. Pourquoi ? "Il n'est pas une option pour nous, a expliqué Helmut Marko à F1-Insider. Bien sûr, il a fait du super boulot dimanche dernier, mais plusieurs pilotes auraient fait ça dans une Mercedes." Avant de donner la vraie raison du mariage : "Premièrement, il est un pilote Mercedes, deuxièmement il est managé par Toto Wolff. De toute façon, il nous a dit au passage qu'il a un contrat de dix ans avec Wolff. C'est hors de question pour nous. Nous avons nos propres jeunes pilotes que nous voulons faire évoluer et qui ont également beaucoup de talent."
Pour ce qui est du coéquipier 2021 de Pierre Gasly, la cause est entendue depuis l'arrivée du Championnat de Formule 2. En terminant troisième, Yuki Tsunoda a remplie la dernière condition demandée par Helmut Marko : décrocher sa super licence. Ce n'est juste pas encore officiel, ce qui agace Daniil Kvyat. Mais le Japonais sera bien dans l'AlphaTauri l'an prochain. Il est même un observateur attentif en immersion au sein de l'équipe italienne ce week-end à Abou Dabi. Et participera à la journée de test mardi, sur le circuit de la marina de Yas.
"Yuki est non seulement extrêmement rapide et doué, mais il est aussi très drôle et facile à vivre", a complété Helmut Marko. Même si ce trait de caractère n'a jamais été un argument pour lui.
Saison 2021
Hamilton à la retraite, Leclerc taclé : Ecclestone délivre ses cadeaux de Noël
27/12/2021 À 10:25
Saison 2021
Wolff compare le dénouement d'Abu Dhabi à "Wembley 66 et à la main de Dieu" de Maradona
17/12/2021 À 08:19