Jean-Eric Vergne (FRA/DS Techeetah), 3e: "(sur les progrès de son écurie par rapport à vendredi) ça a été de petits détails mais qui font une grosse différence, surtout quand la compétition est si serrée. Deux ou trois choses qui nous manquaient hier, qu'on n'avait pas compris correctement et, aujourd'hui (samedi), ça allait beaucoup mieux. Ca n'était pas une journée parfaite mais c'était quand même une bonne journée. Je vais partir content avec ce podium, ça aurait pu être pire ce week-end. On a le nouveau moteur qui arrive à Rome (pour la prochaine manche le 10 avril, ndlr), donc je pense que les beaux jours vont revenir. (sur ses chances de mieux se classer si la course ne s'était pas arrêtée prématurément sur un drapeau rouge) C'était l'objectif, donc un peu déçu de cette neutralisation, mais l'accident était quand même assez gros, alors finir 3e ou 1er... Il y aura d'autres jours pour gagner. (sur la lutte en piste avec son équipier Antonio Felix da Costa) Il va falloir en discuter en interne. Il aurait pu me faire terminer dans le mur. On a des consignes d'équipe: ne pas se gêner entre coéquipiers. J'avais plus d'énergie donc, sur le papier, c'est moi qui pouvait aller chercher la victoire. Il perdait aussi de l'énergie à vouloir rester à fond et me rentrer dedans, donc je ne comprends pas trop..."
Norman Nato (FRA/Venturi), 15e: "(sur le fait de ne pas avoir pu participer aux qualifications après un problème de freins de la voiture de son équipier Edoardo Mortara) C'est frustrant pour l'équipe et moi mais ce qui est arrivé à Edo aurait pu m'arriver aussi. Tant que le problème n'était pas trouvé, c'était normal de la part de la FIA (Fédération internationale de l'automobile, ndlr) de comprendre ce qui se passait. C'est pour notre bien aussi. En qualifications hier (vendredi), je n'avais pas fait du bon boulot, j'avais roulé un peu en dedans et, aujourd'hui (samedi), en essais libres, mon temps ne reflète pas vraiment ma performance. (...) Ca aurait pu faire un top 6 et c'était de bon augure pour la qualification mais bon... (...) Après, partir derrière (sur la grille)... Je me suis servi d'aujourd'hui pour prendre de l'expérience, ramener la voiture au bout et essayer d'apprendre avec des mecs qui ont beaucoup plus d'expérience que moi, de voir ce qu'ils font de bien et ce que je fais de mal pour préparer la prochaine course. Week-end un peu frustrant mais positif, pas en termes de résultats mais sur le fait de ne pas avoir fait d'erreur et d'avoir pris beaucoup d'expérience, car je n'ai fait que quatre jours dans la voiture l'an dernier avant d'arriver ici. Je me sentais beaucoup mieux aujourd'hui et je me sentirai encore mieux la prochaine fois."
Propos recueillis en zone mixte.
Formule E
Alexander Lynn remporte la 2e course à Londres
25/07/2021 À 18:26
pel/jld
London ePrix
Week-end faste pour Lynn à Londres
25/07/2021 À 16:26
Formule E
Formule E: Week-end faste pour Alex Lynn lors de l'E-Prix de Londres
25/07/2021 À 15:08