Getty Images

C'est à Dariyah que tout commence

C'est à Dariyah que tout commence
Par SAMF

Le 23/11/2019 à 15:04Mis à jour Le 23/11/2019 à 15:33

Contenu Sponsorisé

FORMULE E - Pour la deuxième année consécutive, le circuit de Dariya lance la saison de formule électrique.

Le futur du sport automobile, c'est maintenant. Et il porte le nom de Formule E. Le championnat des monoplaces électriques débute ce week-end avec un programme double très alléchant en Arabie Saoudite. Deux fois plus d'action, deux fois plus d'excitation

La Formule E est née en 2014. Elle entame ici sa 6e saison, sur un circuit qui a vu le jour il y a 12 mois seulement. La ville de Dariya, qui fait partie du projet saoudien de développementVision2030, a été désignée pour accueillir la première épreuve de la saison 2018-2019 de Formule E. Ce choix ne doit rien au hasard. La première capitale de l'Arabie Saoudite, une ville classée au patrimoine de l'UNESCO, accueillant la plus récente et la plus propre des courses automobiles au monde : Dariya symbolise à sa manière la rencontre du passé et du futur.

Construit l'année dernière, le circuit urbain de Dariya a été achevé au prix d'une course contre la montre particulièrement haletante. Comme l'a mentionné le documentaire "Race To Change" diffusé sur la chaîne Discovery, des efforts colossaux ont été nécessaires pour le finir à temps. Pour en imaginer le parcours, les architectes se sont inspirés des circuits les plus emblématiques de la planète. Avec un tracé tortueux contenant des lignes droites et des virages en épingle, la piste de 2,5 km a été conçue pour pousser les pilotes dans leurs retranchements.

Le circuit a accueilli le 1er ePrix de la saison 2018, au mois de décembre. Le pilote portugais Antonio Félix da Costa a eu l'immense honneur de remporter la première course de Formule E disputée au Moyen-Orient. Cette année, Antonio Félix da Costa aura l'occasion de monter non pas une, mais deux fois sur le podium, car la ville accueille les deux premières courses de la saison, le vendredi et le samedi. Da Costa n'aura toutefois pas la partie facile, car la Formule E, l'un des championnats les plus imprévisibles de tous les sports mécaniques, est en passe de devenir encore plus compétitive.

António Félix da Costa (BMW i Andretti) - ePrix d'Ad Diriyah 2018

Que la bataille commence ! Plus de pilotes. Plus d'écuries. Plus de courses. La saison 2019-2020 est ambitieuse de toute l'histoire de la Formule E : 24 pilotes, 12 équipes et 14 courses disputées sur 4continents. Au vu des essais de présaison, une chose est sûre: les surprises seront nombreuses à Dariya. Sur les 24 pilotes engagés, 22 d'entre eux se tiennent en moins d'une seconde. Si elle s'annonce indécise, la première épreuve de la saison permettra au moins de voir si Jean-Eric Vergne est capable ou non de défendre son titre.

Le pilote DS Techeetah a été le premier à remporter deux championnats consécutifs. Mais la quête d'un troisième sacre ne sera pas aisée pour lui, surtout avec l'arrivée de Felix da Costa comme équipier. Vergne ne sera toutefois pas la seule attraction du week-end : Mercedes et Porsche, deux poids lourds du sport automobile, feront leurs premiers pas en Formule E. Dariya sera donc un test grandeur nature pour les deux marques allemandes. Mercedes, avec le recrutement le champion en titre de Formule 2, Nyck de Vries, affiche clairement ses ambitions malgré un déficit d'expérience.

Avec deux courses disputées en un week-end, les 21 virages du circuit urbain de Dariya marqueront déjà le premier tournant de la saison. Si un pilote ou une écurie parvient à faire un doublé, il ou elle sera d'ores et déjà solidement installé en tête du championnat.Une saison historique du sport automobile commence dès maintenant

Si le e-Prix marque le début de la saison de Formule E, il lance aussi le "Mois de Dariya", un gigantesque festival au cours duquel défileront les sportifs de tous horizons. Le Suisse Stanislas Wawrinka, triple vainqueur en Grand Chelem, et le n°4 mondial Daniil Medvedev prendront part à la Dariya Tennis Cup. La compétition commencera le 12 décembre.

Dariya accueillera aussi le plus gros combat de boxe de l'année dans la catégorie poids lourds : le Britannique Anthony Joshua face au Mexicain Andy Ruiz Jr. Contre toute attente, Joshua a été dépossédé de sa ceinture des poids lourds en juin dernier par le Mexicain. La revanche aura lieu le 7 décembre, à l'occasion du "Clash on the Dunes". C'est la première fois qu'une ville du Moyen-Orient accueille un combat pour le titre mondial des poids lourds. Autant vous dire que le monde entier aura les yeux rivés elle.