Alexander Sims était parti de la pole position de la Course 1, vendredi à Diriyah sans concrétiser. Le Britannique avait terminé huitième. Mais samedi, il a mené sans course autoritaire pour remporter sa première victoire en carrière sur le circuit saoudien qui ouvrait la saison. Imperturbable, le pilote de BMW iAndretti a mené de bout en bout, et ses rivaux se sont écharpés derrière lui pour se partager les accessits.

Dans une course animée, les incidents et accidents ont été nombreux et ce sont finalement son coéquipier allemand Maximilian Günther et le Brésilien Lucas di Grassi (Audi Sport) qui ont complété le podium.

Diriyah ePrix
Günther perd sa deuxième place et BMW son doublé, Mercedes sur le podium
23/11/2019 À 16:01

Les premiers coups de théâtre ont eu lieu avant même le départ de l'épreuve. Sa monoplace équipée d'une nouvelle batterie après un choc en essais libres 3, Jean-Eric Vergne (DS Techeetah), qualifié 11e, a été contraint de partir dernier, et a dû observer en plus un arrêt de 10 secondes. Le double champion de la série a fini neuvième.

Le Britannique Sam Bird, vainqueur de la Course 1 et reculé de deux places sur la grille de départ, a été déstabilisé par Mitch Evans (Jaguar) puis percuté par Jérôme D'Ambrosio (Mahindra). Il a abandonné, tout comme le Néo-Zélandais.

Antonio Félix da Costa (DS) relégué dans les profondeurs du classement suite à d'un drive through, André Lotterer (Porshe) est passé de la même façon par la pitlane suite à un dépassement sous régime de drapeau jaune, Sébastien Buemi (Nissan edams) a été pénalisé de 10 secondes pour un retour à l'action dangereux suite à un tête-à-queue, et Felipe Massa (Venturi) d'autant pour un départ volé.

Diriyah ePrix
C'est à Dariyah que tout commence
23/11/2019 À 14:04
Diriyah ePrix
Sims remet ça pour la pole position
23/11/2019 À 09:16