Le constructeur japonais Nissan prolonge son engagement dans le Championnat du monde de Formule E de la saison 2022-2023 jusqu'à la fin de la saison 2025-2026, a-t-il annoncé dans un communiqué mercredi.
"Dans le cadre de son objectif de neutralité carbone pour l'ensemble de ses activités et du cycle de vie de ses produits d'ici 2050, Nissan entend électrifier toutes ses nouvelles offres de véhicules d'ici le début des années 2030. Nissan souhaite apporter son expertise en matière de transfert de connaissances et de technologies entre la piste et la route pour de meilleurs véhicules électriques pour ses clients", explique la marque.
La saison 2022-2023 de FE verra l'introduction d'une troisième génération de monoplaces 100% électriques, dite "Gen3", à la fois plus légères, plus puissantes et plus rapides à charger.
Formule E
Alexander Lynn remporte la 2e course à Londres
25/07/2021 À 18:26
Outre Nissan, les constructeurs indien Mahindra et français DS se sont également réengagés pour la saison prochaine et les suivantes. McLaren dispose d'une option pour intégrer la catégorie à cette date, alors que Audi et BMW la quitteront fin 2021.
Le championnat de Formule E est disputé depuis 2014-2015, avec l'introduction d'une deuxième génération de voitures dotées de batteries plus puissantes et plus durables en 2018-2019.
Nissan l'a intégré lors de cette même saison, prenant la suite de son allié Renault.
pel/av
NISSAN MOTOR
MAHINDRA & MAHINDRA
Renault
BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG
London ePrix
Week-end faste pour Lynn à Londres
25/07/2021 À 16:26
Formule E
Formule E: Week-end faste pour Alex Lynn lors de l'E-Prix de Londres
25/07/2021 À 15:08