11 meetings, 14 courses

Le championnat s'est enrichi de deux rendez-vous supplémentaires par rapport à 2016 et reste basé sur les quatre continents. Santiago (Chili) remplace Buenos Aires (Argentine), Sao Paulo (Brésil) prend la date de Monaco, et Rome et Zurich font leur apparition.
L'ePrix de Hong Kong devient une étape à 2 courses, désormais au même titre que New York et Montréal.
ePrix de Hong Kong
Bird a plané pour s'imposer devant Vergne
02/12/2017 À 08:33
La manche française reste fixée à Paris, dans le cadre majestueux des Invalides.

Calendrier

2-3 décembre 2017 : Hong Kong (Chine)
13 janvier 2018 : Marrakech (Maroc)
3 février 2018 : Santiago (Chili)
3 mars 2018 : Mexico (Mexique)
17 mars 2018 : Sao Paulo (Brésil)
14 avril 2018 : Rome (Italie)
28 avril 2018 : Paris (France)
19 mai 2018 : Berlin (Allemagne)
10 juin 2018 : Zurich (Suisse)
14-15 juillet 2018 : New York (Etats-Unis d'Amérique)
28-29 juillet 2018 : Montréal (Canada)
https://i.eurosport.com/2017/12/01/2221085.jpg

Barème

Il est calqué sur celui de la F1 (25 points, 18, 15, 12…), avec deux bonus : 3 points pour le détenteur de la pole position et pour l'auteur du meilleur tour en course.

Pole position et super pole

Pour éviter le trafic sur des circuits relativement courts (1,9 à 3 km),

Courses

Une course dure environ 50 minutes, scindée en deux pour permettre le changement de voiture. Trois pilotes bénéficient d'un fan boost accordé par vote sur internet pour une puissance supplémentaire de 10 kW au 180 kW d'origine.

Favoris

La finale de la saison passée à Montréal avait été houleuse pour Sébastien Buemi (Renault e.dams), en bisbille avec plusieurs rivaux dans le Course 1 et disqualifié de la Course 2 pour poids insuffisant de sa monoplace. Le champion de FE 2016, qui avait aussi payé son impasse sur les deux courses de l'ePrix de New York pour cause d'engagement en WEC avec Toyota, s'était fait souffler le titre par Lucas di Grassi (Audi Abt).
Fort de 6 victoire contre 2, il avait eu du mal à accepter le verdict. Il repart à l'assaut du titre en bénéficiant de la continuité au sein de l'équipe de Jean-Paul Driot et Alain Prost.
Ils devraient avoir pour rivaux réguliers le Suédois Felix Rosenqvist (Mahindra) et le Britannique Sam Bird (DS Virgin).

Pilotes champions

2015 : Nelson Angelo Piquet (Brésil, Nextev TCR)
2016 : Sébastian Buemi (Suisse, Renault e.dams)
2017 : Lucas di Grassi (Brésil, Audi Abt)

Equipes championnes

2015 : Renault e.dams (France)
2016 : Renault e.dams (France)
2017 : Renault e.dams (France)

Horaires de l'ePrix de Hong Kong

Samedi 2 décembre
00h00 : Essais libres 1
02h30 : Essais libres 2
04h00 : Qualification
08h00 : Course 1
Dimanche 3 décembre
01h30 : Essais libres 3
04h00 : Qualification
08h00 : Course 2

Lucas Di Grassi (Audi ABT Schaeffler) à l'e Prix de Monaco 2017

Crédit: Getty Images

ePrix de Hong Kong
Avant de s'imposer, Bird a failli tout perdre en se crashant à l'entrée de son stand !
02/12/2017 À 08:28