Motorsport.com

Le succès d'Audi n'est "pas aussi garanti" qu'en 2017-18

Le succès d'Audi n'est "pas aussi garanti" qu'en 2017-18
Par Motorsport.com

Le 11/01/2019 à 18:52Mis à jour Le 11/01/2019 à 19:08

Malgré un optimisme de surface, Daniel Abt reconnaît que retrouver les avant-postes sera plus difficile que jamais pour Audi Sport Abt Schaeffler en 2018-19.

Après tout, il est vrai que l'écurie allemande languissait au huitième rang du championnat des constructeurs avec 12 points au compteur après quatre des 12 courses de la campagne 2017-18, lors de laquelle ce même team a été couronné d'extrême justesse face à Techeetah. Cependant, Audi avait perdu des points principalement en raison de problèmes de fiabilité, et le rythme de la voiture n'avait jamais été remis en cause.

Lire aussi:

Or, c'est le cas actuellement, puisque Daniel Abt – le plus rapide des deux hommes en qualifications à Riyad – n'était que 12e, tandis que Lucas di Grassi était le mieux placé dans la hiérarchie des meilleurs tours en course, dixième. Loin des sommets connus par le passé, donc.

"Nos attentes restent élevées, nous voulons nous battre pour les podiums et les victoires, donc c'est toujours l'objectif, mais je pense que nous nous sommes rendu compte que nous avions du pain sur la planche pour y parvenir", déclare Abt pour Motorsport.com. "Ce n'est pas aussi garanti que ça pouvait l'être la saison dernière. Nous avons tout analysé, essayé d'être meilleurs."

"Je pense que nous serons meilleurs, car ici, nous pouvons connaître une journée de course normale sans la pluie [qui avait perturbé les essais en Arabie saoudite, ndlr] et avec une vraie préparation. Mais si nous ne répondons pas présent et ne faisons pas tout à la perfection, encore une fois, nous ne serons pas devant."

"Nous ne savons pas vraiment pourquoi, mais à Riyad, nous n'étions pas préparés pour ces circonstances et notre voiture ne fonctionnait peut-être pas correctement pour le type de tracé que nous avions. D'autres ont trouvé les bons réglages et étaient plus compétitifs que nous. Ici, c'est un tracé différent, c'est une nouvelle opportunité. Espérons que nous pourrons montrer que nous nous sommes trompés au niveau de nos sensations, de notre rythme et du reste à Riyad, et que nous serons meilleurs ici."

Lorsque nous lui demandons sur quels domaines Audi a travaillé depuis la dernière course, Abt répond : "Franchement, vraiment sur tout. Nous avons étudié chaque procédé, chaque pièce de la voiture, chaque structure, tout. Nous avons simplement essayé de récapituler la course et de voir ce qui a cloché. Quelles décisions nous avons prises, quels réglages nous pouvons améliorer, quels logiciels nous pouvons améliorer, ce que nous, en tant que pilotes, pouvons mieux faire. C'est notre approche, espérons qu'elle porte ses fruits."

Bird : "Je crois que nous avions le meilleur package Audi à Riyad"

"Je pense que notre position dans la hiérarchie n'a jamais été en question", affirme un Bird presque vexé lorsque nous lui demandons si Virgin a trouvé des solutions pour progresser dans la hiérarchie. "Nous n'avons simplement pas fait une très bonne première course."

"Ce n'est pas notre faute, nous nous sommes qualifiés cinquième et sixième, puis avons été relégués en fond de grille. Si nous n'avions pas été relégués en fond de grille, nous aurions roulé dans le top 5, et nous aurions une conversation différente, nous parlerions d'un début de saison solide. C'en était un, c'est juste que personne ne l'a vu."

Le Britannique conclut : "Je crois que nous avions le meilleur package Audi à Riyad, mais ça ne veut pas dire que ce sera le cas ici ou sur d'autres circuits. C'est un championnat très disputé, il y a de très bonnes équipes. La nôtre l'est aussi, mais ça va être serré."

Avec Alex Kalinauckas

0
0