Le constructeur automobile allemand Mercedes va se retirer du championnat du monde de Formule électrique, qu'il vient de remporter dimanche à Berlin, à la fin de la saison 2022, a-t-il annoncé mercredi.
"Dans le cadre de ses nouvelles orientations stratégiques, la marque a décidé de transférer ses ressources dans le cadre d'une électrification accélérée de sa gamme visant à proposer trois plateformes totalement électriques qui seront lancées en 2025", a annoncé Mercedes dans un communiqué.
"En conséquence, Mercedes va transférer les ressources consacrées au championnat du monde de Formule E pour utiliser l'expérience acquise en compétition vers des produits développés en série", ajoute la marque à l'étoile.
Formule E
Nouveau format de qualifications et calendrier actualisé en 2022
IL Y A 20 HEURES
Mercedes participe avec une écurie officielle à ce championnat depuis la saison 2019/2020, et vient de remporter les deux titres mondiaux de la Saison 7: côté pilotes avec le Néerlandais Nyck de Vries et côté constructeurs lors de la dernière course disputée à Berlin dimanche.
Mercedes est aussi présent en Formule 1 où elle a remporté tous les titres pilotes et constructeurs depuis 2014, notamment grâce au Britannique Lewis Hamilton, dans des monoplaces à moteur hybride.
"Le groupe concentrera ses activités dans les sports mécaniques sur la Formule 1, renforçant le statut de cette discipline comme le meilleur laboratoire pour développer et tester des technologies durables et efficaces à l'avenir", ajoute le communiqué.
La décision de Mercedes de quitter la Formule E intervient alors que de nouvelles monoplaces, les "GEN3" (3e génération), plus puissantes, seront introduites à compter de l'édition 2023 nécessitant d'importants investissements pour les constructeurs engagés.
Deux autres marques allemandes qui étaient présentes dans ce championnat lancé en 2014, Audi et BMW, le quitteront l'an prochain, BMW continuant cependant à fournir des groupes propulseurs à l'écurie américaine Andretti. Mais Porsche, qui fait partie comme Audi du groupe VAG, va continuer d'y participer.
Mercedes n'a pas écarté mercredi la possibilité de vendre son écurie actuelle ou de continuer à participer sous une autre forme au championnat de Formule E à partir de 2023.
"Nous remercions Mercedes de leur soutien depuis qu'ils ont rejoint le championnat du monde ABB FIA Formula E", a affirmé de son côté Alejandro Agag, le créateur et promoteur de cette discipline.
"Les constructeurs automobiles doivent répondre aux régulations européennes et britanniques sur une transition totale vers un avenir électrique, ce qui renforce la vision de notre championnat", a-t-il estimé dans un communiqué.
Le championnat de Formule E a été lancé en 2014, passant cette année, pour sa Saison 7, du stade de "championnat FIA" à celui de championnat du monde à part entière, comme la F1, le rallye, l'endurance et le rallycross.
Plusieurs constructeurs y sont actuellement engagés comme Porsche, Jaguar, Nissan, les Indiens de Mahindra, les Français de DS (groupe Stellantis) et les Chinois de NIO.
McLaren, qui possède l'écurie de F1 éponyme et participe à la série américaine Indycar, avec l'écurie Arrow, a exprimé son intérêt à rejoindre la FE à compter de 2023.
jld/dlo
GROUPE PSA
ABB
DAIMLER
BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG
Porsche
Jaguar
Formule E
Formule E: calendrier actualisé et nouveau format de qualifications en 2022
IL Y A UN JOUR
Formule E
Mercedes va quitter la Formule E fin 2022
18/08/2021 À 09:17