Tiger Woods est de retour. Après six ans et des blessures à répétition suivies d'opérations au dos, l'Américain aux 14 titres majeurs a brièvement mené dans une épreuve du Grand Chelem, au British Open. Le Tigre a finalement pris la 6e place samedi après le troisième tour à Carnoustie, à quatre coups des leaders, ses compatriotes Jordan Spieth, tenant du titre, Xander Schauffele et Kevin Kisner. De quoi se sentir confiant, avant le dénouement prévu dimanche.
"Cela fait des années que je ne me suis pas senti aussi bien. C'est certainement possible de gagner", a réagi le Woods après avoir rendu l'une de ses meilleures cartes des dernières années (-5) grâce à six birdies (dont trois d'affilée) contre un bogey. "Vu ce qu'il s'est passé ces dernières années, je ne savais même pas si je pourrais être à nouveau en mesure de gagner. Mais là, j'ai une chance dans un Grand Chelem avant dimanche. Cela va être amusant", a ajouté l'ancien N.1 mondial, sans aucune victoire depuis cinq ans.
British Open
Spieth, Schauffele et Kisner mènent la danse, Woods reste dans le coup
21/07/2018 À 19:03

"J’ai toujours voulu me battre avec Tiger dans un Majeur"

Son dernier succès en Grand Chelem remonte à l'US Open 2008, soit deux ans après son 3e et dernier titre au British. Mais un monstrueux birdie de 9 à 10 m au 9e trou illustre parfaitement la forme retrouvée du champion aux 79 victoires sur le circuit américain : "J'ai vraiment bien joué aujourd'hui. J'ai le sentiment d'avoir le contrôle de la balle toute la journée. L'ambiance était assez électrique, même si je n'ai pas réalisé que j'avais rejoint la tête. Je cherchais juste à me rapprocher au maximum des autres gars et surtout de ne pas perdre sur cette fin de parcours."
Woods, 42 ans, devra cependant produire dimanche son meilleur golf pour espérer coiffer sur le poteau ses jeunes compatriotes, au premier rang desquels Jordan Spieth, sacré l'an passé à l'Open. "J'ai toujours voulu me battre avec Tiger dans un Majeur. Qui d'ailleurs ne le souhaiterait pas? Je l'avais déjà fait à Augusta (site du Masters) dans ma tête", a réagi le tenant du trophée. Celui-ci à l‘occasion d’égaler Padraig Harrington, seul avant lui à avoir conservé son titre britannique. Gare cependant : un de ses compatriotes, et pas le moins expérimenté, pourrait bien sortir les griffes…

Tiger Woods lors du British Open 2018

Crédit: Getty Images

British Open
Woods : "Vu le chemin parcouru, je suis béni"
22/07/2018 À 21:28
British Open
Molinari : "Je n'y crois toujours pas"
22/07/2018 À 22:51