Francesco Molinari ne pouvait rêver meilleure conclusion. Ce dernier a remporté le Tour européen, dimanche, à Dubaï. Seule une victoire à Dubaï de son grand ami, Tommy Fleetwood, numéro un en 2017, aurait pu empêcher l'Italien de lui succéder. Mais l'Anglais a fini au 16e rang tandis que son meilleur ennemi s'est contenté d'une 26e place. Suffisant.
Molinari a vécu une année 2018 couronnée de succès au cours de laquelle il a notamment décroché son premier Majeur au British Open en juillet. Le N.6 mondial a également triomphé en Ryder Cup fin septembre avec l'Europe, devenant au passage le premier joueur européen à ramener cinq points lors d'une édition.
Golf
Popov : "Je veux toujours terminer mon échauffement sur un bon coup"
24/06/2022 À 13:37

Willett résiste à Reed

Vainqueur du Masters en 2016, Willett, auteur d'une carte de 68 au dernier tour (quatre coups sous le par), a devancé au final de deux coups l'Américain Patrick Reed et l'Anglais Matt Wallace.
Le prodige espagnol Jon Rahm a terminé troisième ex aequo, en compagnie de son compatriote Adrian Otaegui et du Sud-Africain Dean Burmester, à quatre coups de Willett.
U.S. Open
Fitzpatrick, un premier sacre majestueux
20/06/2022 À 05:42
Golf
Un coup de mou et Rahm se retrouve derrière un duo d'outsiders
19/06/2022 À 05:55