Dustin Johnson a raflé dimanche le championnat par équipe du circuit LIV, organisé au Trump National de Doral (Floride). L'ancien numéro un mondial remporte ainsi, avec ses trois coéquipiers des "4 Aces", un chèque de 16 millions de dollars. Talor Gooch, Patrick Reed, Pat Perez et lui-même vont ainsi toucher quatre millions chacun. Sur le strict plan financier, l'année 2022 de "DJ", vainqueur de l'US Open 2016 et du Masters d'Augusta (2020), aura été fructueuse, puisqu'il aura gagné 35 millions de dollars sur le LIV, dont il a décroché début octobre la première édition du championnat individuel, avec 18 millions à la clé.
Un bonus conséquent qui s'est ajouté, aux différents gains empochés dans les tournois auxquels le golfeur de 38 ans a pris part tout au long de la saison inaugurale de la ligue dissidente, ce championnat par équipe en constituant l'épilogue. Tête de gondole du LIV, lancé cette année par l'ancien champion australien Greg Norman et financée par des fonds saoudiens, Johnson avait signé un chèque plus énorme encore de 150 millions de dollars rien que pour s'engager dans ce projet.
Ca pourrait être mieux, mais c'est le golf
Golf
Portrait : Jarvis, premier joueur caribéen à avoir disputé le Masters d'Augusta
30/11/2022 À 21:32
"Oui, cette saison, si on additionne les chiffres, c'est génial. Mais j'ai bien joué, même si ce n'était pas mon meilleur niveau. Ca pourrait être mieux, mais c'est le golf", a déclaré Johnson, "juste heureux que les 4 As aient gagné ce tournoi. C'est tout ce qui compte". Son équipe, qui a réalisé un score combiné de -7, a pris le meilleur sur la formation australienne du "Punch GC"menée par Cameron Smith, vainqueur du dernier British Open.
Au total, 34 millions de dollars de prix ont été distribués aux quatre équipes finalistes s'étant escrimées sur le parcours appartenant à l'ancien président américain Donald Trump. Le lancement cette année du circuit LIV, avec des tournois plus richement dotés et dans un format plus resserré, a suscité de profondes tensions dans le monde habituellement feutré du golf.
Outre les têtes de gondoles Johnson et Davis, plus de 30 golfeurs attirés par le nouveau-venu ont été exclus des tournois labellisés PGA, provoquant en retour une plainte déposées en août contre le monopole des organisateurs du circuit principal. Alors que le LIV prépare sa deuxième saison en 2023, avec 14 épreuves au calendrier, la bataille judiciaire fait plus que jamais rage, la PGA ayant tout récemment engagé de nouvelles poursuites contre le fonds souverain saoudien.
Golf
Woods souffre encore de sa jambe accidentée mais veut jouer les Majeurs en 2023
30/11/2022 À 09:32
Golf
Woods décale son retour
29/11/2022 À 09:40