Getty Images

Ryder Cup - 8-4 : L'Europe enfonce le clou

8-4 : L'Europe enfonce le clou
Par Eurosport

Le 29/09/2018 à 13:53Mis à jour Le 29/09/2018 à 14:33

RYDER CUP 2018 - Rien ne va plus pour l'équipe des Etats-Unis. Après la gifle des "foursomes" vendredi après-midi, les Américains ont encore bu la tasse samedi matin dans la deuxième session de "Quatre balles". L'Europe a remporté trois des quatre matches et mène désormais 8-4 et se rapproche d'un nouveau sacre à domicile.

Et les Américains tendirent l'autre joue... Au lendemain de leur catastrophique session de vendredi après-midi, qui les avait vus perdre les quatre "foursomes", les hommes de Jim Furyk ont à nouveau subi les débats samedi matin lors des derniers "Quatre balles". Ils ont certes sauvé un point, mais en s'inclinant dans trois matches sur quatre, ils se retrouvent désormais menés 8-4 par une équipe européenne complètement euphorique.

A l'image d'un Tiger Woods qui a semblé totalement dépité sur le parcours de l'Albatros, les leaders du Team USA sont en train de faillir les uns après les autres. Seuls Jordan Spieth et Justin Thomas ont réussi à remporter leur partie, face à Ian Poulter et Jon Rahm. Un court succès, assuré sur le 18e et dernier trou, qui a évité un zéro pointé aux tenants du tire, mais ne suffit pas à enrayer la formidable dynamique européenne. L'enthousiasme et l'unité de l'équipe de Thomas Bjorn tranchent avec l'apathie de celle de Jim Furyk, désormais au pied du mur.

Woods désabusé

Francesco Molinari et Tommy Fleetwood ont poursuivi leur festival. Après avoir apporté deux points vendredi, l'Italien et l'Anglais, très complices sur le Golf National, se sont à nouveau imposés samedi matin. Comme la veille en Quatre balles, ils ont battu la paire Tiger Woods - Patrick Reed, pas loin de constituer le plus gros bide de cette Ryder Cup. Méconnaissable par rapport à ces dernières semaines, Woods se cherche et on l'a vu totalement désabusé, la tête dans les mains, au cours de cette partie.

Eux aussi euphoriques, Sergio Garcia et Rory McIlroy se sont eux également imposés, même s'ils se sont compliqués la vie. Largement en tête (4 up), ils ont laissé revenir Brooks Koepka et surtout un excellent Tony Finau. Le duo américain a remporté trois trous de suite pour revenir sur les talons de leurs adversaires, mais un fantastique putt de Garcia pour le birdie sur le green du 17 a scellé le sort de ce match. Enfin, Paul Casey et Tyrrell Hatton ont pris le meilleur sur Dustin Johnson et Rickie Fowler (3 et 2).

Il ne manque désormais plus "que" 6,5 points aux Européens (sur les seize derniers matches) pour prolonger leur invincibilité à domicile, qui dure depuis 1993.

0
0