Le nouveau format de barrage sera basé, d'abord, sur l'addition des scores de deux trous supplémentaires. Puis chaque trou de play-off en plus sera décisif, selon la formule de la mort subite.

"Nous savons à quel point c'est important pour le monde du golf qu'un championnat majeur se termine le dimanche, pour qu'on puisse donner son trophée au champion", affirme le directeur exécutif de l'USGA, Mike Davis, après avoir consulté des joueurs, des fans et les médias partenaires de la fédération.

U.S. Open
Mickelson s'excuse après son coup de folie à l'US Open
20/06/2018 À 17:14

Tiger Woods, dernier vainqueur à la mort subite

En 117 ans d'histoire, l'US Open s'est joué 33 fois lors d'un play-off sur 18 ou 36 trous. Le dernier vainqueur de cette manière a été Tiger Woods en 2008, après 18 trous d'un play-off qui n'avait pas pu le départager de Rocco Mediate à Torrey Pines (71 chacun). Tout s'est terminé au trou d'après, en mort subite.

"Il n'y a pas de bonne ou mauvaise manière de déterminer un vainqueur, en stroke play, mais nous avons pu observer ces dernières années que le système des deux trous de barrage fonctionnait bien, autant lors du US Women's Open que du US Senior Open," ajoute Davis, pour qui "deux trous peuvent permettre à un joueur de récupérer après une erreur".

L'US Open rentre donc dans le rang et s'aligne sur les trois autres Majeurs du circuit masculin : le Masters a abandonné le barrage sur 18 trous en 1976, suivi par l'USPGA un an plus tard. Le British Open est passé en 1986 à un play-off sur quatre trous. Le prochain US Open aura lieu à Shinnecock Hills (Etat de New York), du 14 au 17 juin.

U.S. Open
Koepka s'offre un doublé historique
18/06/2018 À 05:16
U.S. Open
Un quatuor de tête dans des conditions de jeu dantesques
17/06/2018 À 01:07