Agée de 25 ans, Chen a soulevé au total 237,5 kg (107,5+130) pour battre la Nord-coréenne Ri Song-hui (232,5 kg), déjà médaillée d'argent en 2000, et la Thaïlandaise Wandee Kameaim (230,0 kg). Effondrée de ne pas s'être qualifiée pour Sydney, Chen avait arrêté l'haltérophilie et n'a repris un véritable entraînement qu'en novembre dernier. "Il y a quatre ans, je n'ai pas eu la chance de participer aux Jeux. Cette fois, je n'ai pas simplement participé: j'ai gagné l'or ! Mon rêve s'est réalisé" , s'est-elle exclamée dans un large sourire. "Lorsque j'ai repris l'entraînement en novembre l'an dernier, je ne pensais pas participer aux Jeux. Je me suis simplement reconstruite pas à pas. Cela a été un effort très dur qui m'a demandé énormément de persévérance et de volonté", a-t-elle ensuite expliqué.
Aussi la championne était-elle particulièrement émue "au moment où le drapeau chinois a été hissé" lors de la cérémonie du podium. C'est alors seulement, a reconnu Chen, qu'elle a "ressenti une immense joie", réalisant "vraiment la portée" de son exploit.
La Chine, une surpuissance de l'haltérophilie
ATHENES 2004
Dimas perd son pari
21/08/2004 À 06:00
Chez les messieurs, Shi Zhiyong (or) et Le Maosheng (argent), ont confirmé dans la catégorie des moins de 62 kg que la Chine était bien la superpuissance à battre en haltérophilie. Le premier a soulevé 325 kg (152,5+172,5) et le second 312,5 kg (140+172,5), avant de chanter leur hymne national sur le podium. Le Grec Léonidas Sampanis a décroché le bronze avec 312,5 kg (145+167,5). Le Français Samson Ndicka n'a pu faire mieux que 7e en soulevant un total de 287,5 kg (127,5+160).
ATHENES 2004
Thongsuk en or
20/08/2004 À 22:21
ATHENES 2004
Un Grec positif
20/08/2004 À 22:17