Euro 2016 : Gaëlle Naye Ketchanke en argent en -75 kg

-75 kg : Gaëlle Naye Ketchanke vice-championne d'Europe
Par AFP

Le 16/04/2016 à 09:09Mis à jour Le 16/04/2016 à 09:42

Déjà vice-championne d'Europe en titre, la Française Gaëlle Nayo Ketchanke a récidivé à Forde en Norvège, aux championnats d'Europe d'haltérophilie, où elle a une nouvelle fois décroché l'argent vendredi soir, derrière l'Ukrainienne Iryna Dekha.

Sur la deuxième marche du podium à Tbilissi en 2015, la Clermontoise de 28 ans, détentrice des records de France à l'arraché, à l'épaulé-jeté et au total olympique, a gagné l'argent en -75 kg grâce à un total de 242 kg vendredi. A 8 kg de la championne d'Europe, et deux kg devant la Macédonienne Natalia Priscepa.

Argentée au total olympique, elle a également décroché l'argent à l'arraché et à l'épaulé-jeté.

Gaëlle Nayo Ketchanke est la première médaillée tricolore depuis le début de cet Euro norvégien, Anaïs Michel (-48 kg) et Dora Tchakounte (-58 kg) n'ayant pu faire mieux qu'une 6e place dans leur catégorie respective.

Chez les hommes, la meilleure performance au total olympique a jusque-là été signée par Bernardin Kingue Matam, en bronze en 2015 et cette fois au pied du podium en -69 kg, avec un total de 313 kg.

A noter la médaille de bronze de Jean-Baptiste Bardis à l'arraché en -85 kg, avec un nouveau record personnel à 166 kg. Le Clermontois de 28 ans n'a cependant pas été classé au total olympique, n'ayant pu soulever la moindre barre à l'épaulé-jeté.

Si l'équipe de France d'haltérophilie s'était déjà assuré trois places pour les jeux Olympiques 2016 à Rio de Janeiro chez les messieurs, cet Euro pourrait permettre aux féminines de décrocher une place pour le Brésil. A la condition de terminer au classement final de Forde parmi les six premières nations européennes n'ayant pas encore décroché de quota olympique.

Le verdict sera connu samedi soir, après la dernière catégorie féminine et le passage de Madeleine Yamechi en plus de 75 kg.

0
0