Getty Images

La France s'impose largement face à la Slovénie (30-21)

Quelle réaction !

Le 02/12/2018 à 16:13Mis à jour Le 02/12/2018 à 17:16

Battue jeudi pour son entrée en lice, la France s'est relancée en battant la Slovénie, dimanche à Nancy (30-21). Les filles d'Olivier Krumbholz se relancent dans la compétition.

Les Bleues ont rectifié le tir. Face à la Slovénie ce dimanche après-midi, elles l'ont largement emporté (30-21) pour leur deuxième match de ce championnat d'Europe disputé à domicile. Après une défaite inaugurale jeudi dernier contre les Russes, l'équipe de France s'est donc relancée et prend provisoirement la tête du groupe B en attendant le match entre la Russie et le Monténégro (18h). Elles devront confirmer l'embellie mardi prochain pour assurer leur qualification pour le tour principal.

Comme Olivier Krumbholz l'avait annoncé, ses joueuses ont vite tourné la page. Après la frustration d'un revers pour leur entrée en lice devant leur public, elles ont remis les pendules à l'heure et enflammé le Palais des Sports Jean-Weille à Nancy, submergeant très rapidement leurs adversaires. Les championnes du monde en titre ont ainsi fait la différence au cours d'une première période achevée avec neuf buts d'avance (17-8), le même écart qu'au coup de sifflet final.

Grâce Zaadi a guidé les Bleues

Grâce à une défense agressive, les Bleues ont muselé des Slovènes qui n'ont trouvé le chemin des filets qu'après treize longues minutes de jeu. Le temps pour les joueuses d'Olivier Krumbholz de faire une différence quasiment décisive (5-0) dans le sillage d'une Grâce Zaadi en feu et meilleure marqueuse tricolore dans ce match (six buts dont cinq en première période). Efficaces au tir (61% de réussite, 30/49), elles ont procédé par attaques rapides, profitant des pertes de balles adverses.

Après le repos, les Françaises ont bien géré leur avance, ce qui a permis à leur sélectionneur de faire largement tourner son effectif. La très jeune Pauletta Foppa (17 ans) a saisi l'occasion pour inscrire ses trois premiers buts dans un championnat d'Europe, tandis que Kalidiatou Niakaté, elle aussi entrée en jeu, clôturait la marque. Face au Monténégro mardi prochain, les championnes du monde en titre devront mettre le même engagement pour enchaîner et aborder le tour principal dans de bonnes conditions.

0
0