Quatre sur quatre. L'équipe de France continue son sans faute dans cet Euro 2022 en s'imposant face aux Pays-Bas à Budapest (34-24). Malgré un passage à vide en première période, les Bleus, sérieux et solides défensivement, ont été sérieux lors du second acte et ont fait le plein de confiance une nouvelle fois. Les Tricolores comptent désormais quatre points, le prochain rendez-vous est samedi face à l'Islande.
Le film du match
Les Bleus ont démarré très fort. Hugo Descat, Kentin Mahé et Nicolas Tournat ont montré la voie et ont directement mis la pression sur les Néerlandais en offrant le 5-0 aux Tricolores en à peine cinq minutes. Ensuite, l'équipe de France a fait face à un très bon Bart Ravensbergen dans les buts (8/21, 38% à la pause) et une défense étagée des Pays-Bas gênant les attaques françaises. De la 19e à la 28e, les joueurs de Guillaume Gille ont traversé une disette offensive et ont vu les Oranje revenir à la 26e (12-12). Avant la pause, notamment grâce à un arrêt de Vincent Gérard face à Kay Smits sur jet de 7 mètres (28e), les Tricolores, mené par un Nicolas Tournat clinique (5/5), ont repris un net avantage (15-12).
Handball
Porte de retour en équipe de France après "une période extrêmement délicate"
02/04/2022 À 11:26

Gérard MVP, Minne décisif

Une équipe qui termine bien le premier acte lance généralement bien sa seconde période. Les Bleus n'ont pas dérogé à la règle. Comme lors de l'entame du match, les joueurs de Guillaume Gille ont mis le pied sur accélérateur. Sans plus jamais lever le pied. Sérieux et agressifs en défense, avec un très bon Vincent Gérard, élu homme du match, dans les buts (13/33, 39%), les Tricolores ont obligé les Oranje à jouer en 7 contre 6 en attaque, permettant des interceptions et plusieurs buts faciles pour les champions olympiques. Aymeric Minne, auteur d'une belle entrée, s'est régalé offensivement (8/10, 3 passes décisives). Malgré le passage à vide lors du premier acte, les champions olympiques se sont envolés au score jusqu'à la fin de la rencontre (34-24).
Grâce à ce premier succès dans ce tour principal face aux Néerlandais, les Bleus prennent la tête du groupe 1 avec quatre points mais comptent un match de plus que le Danemark et l'Islande, qui s'affrontent ce jeudi soir. Si les nombreux cas de Covid dans les différentes équipes (105 cas depuis le début de la compétition) rendent cet Euro assez aléatoire, "c'est la loterie" comme l'a expliqué Vincent Gérard à l'issue de la rencontre au micro de beIN Sports, l'équipe de France passe pour le moment "à travers" - "seul" Karl Konan est actuellement à l'isolement- mais devra continuer à être sérieuse et appliquée contre l'Islande, samedi, à 18h pour faire un pas de plus vers le dernier carré.
Championnat d'Europe
Bredouilles et frustrés, mais tournés vers l'avenir : "Cette équipe de France a de la gueule !"
30/01/2022 À 18:24
Championnat d'Europe
Un goût d'amertume pour conclure
30/01/2022 À 16:21