Plus de sept millions de téléspectateurs devant leur poste pour la finale face au Danemark, les chiffres parlent d'eux-mêmes. L'équipe de France de handball a atteint des records durant le Mondial suédois. Que ce soit à la télévision, sur internet ou même dans les salles, le handball attire chaque année un peu plus de monde. Les dirigeants et les joueurs cherchent à présent à capitaliser sur cette vague de succès. Pour eux, cela passe avant tout par un championnat de France plus performant et mieux exposé médiatiquement. "En 1997, lorsque j'ai commencé en équipe de France, il n'y avait que dix journalistes qui nous suivaient. Aujourd'hui, ce sont des  dizaines. Il faut poursuivre l'effort médiatique ; c’est comme ça qu’on aura un championnat aussi intéressant que le Top 14 de rugby", martèle le capitaine Jérôme Fernandez. Pour l'heure, le championnat est retransmis jusqu'en juin 2011 par deux opérateurs, Eurosport et Orange.

Les solutions existent pour parvenir à une meilleure audience. Le président de la Fédération exhorte d'ailleurs les clubs à  "poursuivre leur structuration". "L'exposition du handball ne peut pas se réduire à la seule exposition des championnats d'Europe et du monde. Il faut une permanence dans cette exposition", ajoute Joel Delplanque qui s'interroge sur la possibilité d'une diffusion du handball sur les chaines hertziennes. "C'est sûr qu'il faut en passer par là", plaide-t-il. En Suède, seule la finale a été retransmise sur une chaine publique. Trop peu au goût des supporters qui s'en sont plaint sur les nombreux forums internet.

Championnat du Monde
Retour triomphal
31/01/2011 À 17:56

Crédit: AFP

Un plan Arena attendu

Outre cette exposition médiatique accrue, il y a le chantier vital des nouveaux équipements. Aujourd'hui la France ne possède qu'une salle de plus de 15 000 places avec Bercy. Trop peu. Après avoir échoué dans l'organisation du Mondial 2015, elle mettrait en plus toutes les chances de son côté pour une candidature future. "Il nous faut faire émerger une nouvelle génération d’équipements", assène la ministre des Sports, Chantal Jouanno, qui s'est engagée à travers le plan Arena 2015. Ce plan, né d'un rapport établi par l'ancien sélectionneur Daniel Costantini, préconise la construction au minimum de cinq grandes salles de plus de 10.000 places, une salle de plus de 15.000 places et une autre de plus de 20.000 places. 

La Fédération s'est également engagée à augmenter le nombre de clubs dans ce qu'elle appelle "des zones d'ombre" où il n'y a pas de handball. Un nombre de clubs accru pour accueillir toujours plus de licenciés. En 1996, il n'était que 210 000. "Aujourd'hui, nous venons de franchir le cap des 400 000", s'enthousiasme Delplanque. Une belle progression qui ne fait que renforcer l'idée que le hand a encore de beaux jours devant lui. "Ce handball occupe une place particulière dans le paysage et le coeur de français", conclut-il. Reste aux supporters de l'équipe de France à se rendre en masse dans les salles du championnat pour soutenir leur équipe favorite.

Championnat du Monde
Et les Danois ont laissé le ballon aux Bleus...
31/01/2011 À 09:38
Championnat du Monde
Hollande honore "des Experts gagnants", qui font le show à l'Elysée
03/02/2015 À 19:00