La médaille en chocolat pour l’équipe de France. Deux jours après leur large défaite face à la Suède en demie, les Tricolores ont à nouveau été fessés, cette fois par l’Espagne, double-championne d’Europe en titre et qui a dominé cette petite finale de bout en bout (35-29). Avec notamment un Rodrigo Corrales en grande forme dans les buts, les Espagnols ont décroché la médaille de bronze aux dépens d’une équipe française encore bien terne, et qui a ainsi mal terminé ce Mondial.
Le film du match
Après 7 victoires en 7 matches, une dynamique positive qui semblait être enclenchée, et des rêves un peu fous de 7e titre mondial, l’équipe de France a été sèchement renvoyée à ses études en 4 jours. Après la désillusion suédoise vendredi, c’est l’Espagne qui a donné une bonne gifle aux Bleus, pour les faire retomber sur terre, et surtout les renvoyer à la maison les valises vides, sans cette médaille qu’ils voulaient tant ramener chez eux. Comme face à la Suède, mais pas que, dans ce Mondial, la France est d’abord extrêmement mal entrée dans sa partie.
Olympic Qualification Tournament
"Si on pense qu’on peut se permettre de perdre…" : les Bleus ne se laissent pas le choix
13/03/2021 À 22:51

Les Bleus n’y ont presque jamais cru

Multipliant les parades d’entrée, Corrales, l’ancien portier du PSG et désormais partenaire de Kentin Mahé à Veszprem, a permis aux Hispanos de prendre rapidement le large (4-0, 5e). Incapable de prendre le dessus sur le portier adverse, encore trop brouillon offensivement, la troupe de Guillaume Gille n’a ensuite quasiment jamais pu y croire. Même avec plusieurs arrêts importants de Vincent Gérard, pourtant pas irréprochable lui non plus, il ne se sont approchés à un but des Espagnols qu’à deux reprises (27e et 33e), regagnant les vestiaires à la pause sur le score de 16-13 comme… face à la Suède.
En seconde période, le show Corrales s’est poursuivi (16 arrêts à 38% de réussite au final), seul Hugo Descat parvenant à enchaîner les réalisations (7/8 au tir pour l’ailier gauche). Emmenés par les frères Dujshebaev, Alex (8 buts, meilleur marqueur du match) et Daniel (6/7 au shoot), les joueurs de Jordi Ribera se sont régales face à une défense tricolore encore trop orpheline de Luka Karabatic.
De nombreuses pertes de balles trop faciles, comme ça avait déjà été le cas en début de partie, ont empêché les Français d’y croire jusqu’au bout, alors qu’ils avaient une balle pour revenir à 3 buts à la 58e minute, et c’est finalement en encaissant 35 buts, leur pire total dans ce tournoi, que les Bleus quittent l’Egypte, plein de déception, avec désormais le tournoi de qualification olympique, mi-mars, en ligne de mire.
Olympic Qualification Tournament
Les Bleus à deux doigts de Tokyo
13/03/2021 À 21:29
Tokyo 2020
Pour les Bleus et Michaël Guigou, la porte ou l’Histoire
11/03/2021 À 23:00