"Pendant cette période très difficile impactée par le Covid-19, c'est appréciable de pouvoir s'entendre entre bons amis. Le lien entre la France et l'Allemagne demeure le plus solide en Europe", s'est réjoui le président de la Fédération française, Philippe Bana, en annonçant la tenue d'un match de préparation contre l'Allemagne, dimanche (19 heures), l'Allemagne à Wetzlar, à une vingtaine de kilomètres de Francfort
Les Français, champions olympiques l'été dernier à Tokyo, devaient initialement affronter l'Égypte puis la Norvège en préparation, mais le match contre la Norvège avaient été remplacé par un second affrontement contre l'Égypte. Lundi, les deux rencontres face aux champions d'Afrique avaient été annulées en raison de cas de Covid au sein de l'effectif égyptien.
"On a choisi d'affronter l'Allemagne qu'une seule fois. Pour nous, c'est important de se laisser du temps de travail avant de se présenter face à un adversaire de ce calibre là", a souligné le sélectionneur Guillaume Gille lors d'un point presse réalisé en visioconférence. "Ça reste un adversaire de premier plan et qui a toujours tenu la dragée haute à ses adversaires", a ajouté le sélectionneur.
Championnat d'Europe
Chez les Bleus, parole à la défense
IL Y A UNE HEURE

Avec ou sans Gérard ?

Les Français iront de bulles sanitaires en bulles sanitaires: ils termineront leur préparation à Créteil pour s'envoler samedi vers Francfort et jouer contre l'Allemagne dimanche. Ils arriveront dès lundi en Hongrie et se rendront à Szeged pour le premier tour de l'Euro-2022, avec un premier match contre la Croatie prévu le jeudi 13 janvier.
La préparation des Bleus, débutée par un premier module de cinq jours le 26 décembre, a été extrêmement chaotique avec plusieurs joueurs, dont Nikola Karabatic, positifs au Covid-19, les blessures de Nedim Remili et Luka Karabatic qui s'ajoutent à celle de Timothey N'Guessan, et la violente agression au couteau dont a été victime Elohim Prandi dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier.
Le gardien Vincent Gérard, touché par un drame familial, n'a pas participé au premier module de préparation. Mais il est en phase de reprise avec un travail spécifique avec son club, le PSG et "constituera une alternative supplémentaire sur le poste de gardien", a précisé le sélectionneur.
"Il reste encore quelques incertitudes que l'on va essayer de lever dans les prochaines heures et les prochains jours, pour identifier les gardiens qui défendront la cage de l'équipe de France à l'Euro", a-t-il ajouté. En l'absence de Gérard, les gardiens Kévin Bonnefoi, Rémi Desbonnet et Wesley Pardin participent à la préparation à Créteil.

Ludovic Fabregas, Romain Lagarde, Vincent Gérard et Hugo Descat célèbrent la qualification en demie de la France lors du Mondial 2021

Crédit: Getty Images

Ligue des champions
Metz se reprend contre Kastamonu
IL Y A 6 HEURES
Championnat d'Europe
Porte sur l'absence de Konan : "On se doutait bien que le Covid allait nous tomber dessus"
IL Y A 9 HEURES