Cela aurait promis une belle ambiance. Dans le palais des sports du Caire orphelin de ses 17.000 spectateurs, en raison du huis clos imposé par la pandémie, ce sera la toute première finale dans une compétition majeure entre les deux voisins, la Suède et le Danemark, pour le titre de champion du monde de handball ce dimanche (17h30).
Celle de la renaissance pour la Suède? Les acteurs du triomphe face à la France vendredi (32-26) étaient de jeunes enfants lorsque leurs aînés dominaient la planète handball au tournant du millénaire. Le destin est taquin: 22 ans après, Jim Gottfridsson et Daniel Petersson (28 ans), Hampus Wanne (26), Jonathan Carlsbogard (25), Felix Claar et Lukas Sandell (23) ont l'occasion de rouvrir le livre d'or suédois dans la même salle où leurs illustres prédécesseurs Magnus Wislander, Stefan Lövgren, Staffan Olsson et Magnus Andersson avaient brandi le quatrième titre mondial pour le royaume baltique.

Daniel Pettersson le poing serré lors du match opposant la France à la Suède, le 29 janvier 2021 lors du Championnat du monde

Crédit: Getty Images

Handball
Les Bleus pour le bronze... et un peu plus
30/01/2021 À 14:59
C'était un soir de juin 1999 face à la Russie (25-24), trois ans avant un dernier triomphe à l'Euro 2002 pour cette génération dorée. Une fois celle-ci partie, la Suède a entamé une longue traversée du désert, ponctuée de deux coups d'éclats - une nouvelle finale olympique en 2012, puis celle de l'Euro 2018 - mais jamais suivis de lendemains. Personne ne les avait vus venir, et pour cause: seuls cinq vice-champions d'Europe 2018 sont présents au Caire, alors que quatre cadres (Niclas Ekberg, Jesper Nielsen, Andreas Nilsson, Lukas Nilsson) n'ont pas fait le déplacement et que trois autres sont blessés!

La patte Solberg

Un coup de force qui porte la signature d'un Norvégien, l'ancien international Glenn Solberg (48 ans), embauché sans référence en 2020. "C'était un pari de la fédération suédoise de partir sur Glenn, qui n'avait jamais entraîné de sélection ou d'équipe de haut niveau. Bien joué", salue son ancien coéquipier en sélection Ole Erevik, venu en Égypte comme consultant pour la chaîne en ligne Viaplay. "Avec tellement de forfaits importants, c'est vraiment une sensation! Ils jouent avec plus de vitesse qu'avant et c'est l'idée de Glenn Solberg", estime Erevik, ancien gardien d'Aix-en-Provence.

Glenn Solberg

Crédit: Getty Images

En finale, les insouciants Suédois, qui bronzent sans gêne au bord de la piscine de l'hôtel du centre du Caire où sont logés les équipes comme les médias, pourraient redescendre de leur nuage face au gardien danois Niklas Landin, considéré comme le meilleur au monde. Et à la volonté de Mikkel Hansen, auteur de 12 buts vendredi face à l'Espagne (35-33), de conserver la couronne acquise deux ans plus tôt à domicile. Après tout, le Danemark, avec ses deux pépites Mathias Gidsel (21 ans) et Emil Jakobsen (23 ans), a aussi de la jeunesse à revendre et un passage à vide à oublier, celui de l'Euro 2020 quitté au premier tour.

Le Danemark empile les buts

L'entraîneur Nikolaj Jacobsen avait été conforté et un plus tard, l'arsenal offensif danois est plus puissant que jamais, avec une moyenne de 35 buts par match et le deuxième meilleur taux de réussite aux tirs (72%) parmi les 32 nations sur la ligne de départ. La renaissance suédoise n'a donc pas de quoi effrayer les Danois, passés tout près d'une sortie de route en quarts face à l'Égypte. "De ce que j'ai vu jusqu'ici, c'est une équipe avec une bonne défense en 6-0, deux bons gardiens, très efficace dans le jeu rapide et très disciplinée en attaque", a commenté Hansen à l'AFP.
Il sera aussi question d'hégémonie régionale, tout en retenue chez les flegmatiques Scandinaves. "C'est toujours un grand plaisir de jouer contre nos voisins, les deux pays ont une grande histoire du handball", dit la star du PSG. Erevik, pour qui la "fierté des Suédois a pris un coup" lorsque la Norvège de Sander Sagosen est à son tour devenue dominante ces dernières années, il s'agit bien d'une "rivalité amicale" entre Nordiques. Laquelle devrait accoucher d'un grand spectacle dimanche au Caire.

Niklas Landin

Crédit: Getty Images

Championnat D1
Un carton face à Toulouse et le PSG prend le pouvoir
IL Y A 4 HEURES
Handball
Brest repart du bon pied face à Esbjerg : sa première victoire en vidéo
HIER À 20:11