Par Alexandre Riotte
Brest est bien rentré dans son match. Les visiteuses profitent de la sanction adverse pour reprendre 2 buts d’avance grâce aux deuxième but de Kalidatou Niakaté (3-5, 8′). Les deux équipes se rendent coup pour coup avec aucun arrêt effectué par les gardiennes présentes sur le terrain. Suite à une perte de balle de leurs adversaires en attaque, les Danoises égalisent par l’intermédiaire de Kristine Breistol (7-7, 13′). Les finistériennes repartent de l’avant. Isabelle Guldén ajuste son adversaire direct d’un très beau schwenker et donne 3 buts d’avance à ses coéquipières (9-12, 20′).
Tokyo 2020
Gille : "Le match face à l'Espagne sera un combat au premier degré"
IL Y A 5 HEURES
Si le score est en faveur de l’équipe française, les locales peuvent compter sur la grosse première période de Nerea Pena Abaurrea avec son 6/6. Cela n’empêche pas les joueuses de Laurent Bezeau de faire un petit break avant le retour aux vestiaires (13-17, 28′). Moins précises dans ces 120 dernières secondes, les Brestoises ne comptent finalement qu’un but d’avance à la pause. Elles devront aussi débuter ce second acte sans Pauletta Foppa, sanctionnée d’un 2 minutes. Les portières ne se sont pas mis en valeur dans ces 30 premières minutes. Seulement 2 shoots arrêtés pour Rikke Vestergaard Poulsen contre un seul du côté de Sandra Toft (16-17, M-T).

Brest assure en seconde période

Début délicat pour Brest qui voit son adversaire passer devant. Série de 5-0 en faveur de l’équipe locale (18-17, 33′). Comme depuis le début de cette rencontre, les débats sont équilibrés entre Danoises et Françaises. Sur contre-attaque, Coralie Lassource permet aux aux visiteuses de reprendre l’avantage. Elles retrouvent une petite marge dans la foulée avec Alicia Toublanc sur son aile (21-23, 41′).
Les transitions sont bien gérées par les pensionnaires de Ligue Butagaz Energie. Nouveau temps-mort d’Esbjerg avec cet avantage de +3 pour les Brestoises (22-25, 42′). Brest Bretagne semble en bonne passe pour récolter un succès précieux dans ce huitième de finale aller. Cléopâtre Darleux ferme la barraque en défense avec 33% d’arrêts depuis son entrée. En attaque, cela se passe bien aussi avec le dixième but de Gros sur jet de 7 mètres puis Toublanc qui fait une nouvelle fois trembler les filets (23-30, 50′). Contrairement au premier acte, les visiteuses vont assurer leur money-time. Elles prennent un avantage de 6 buts pour le match retour avec une victoire 33-27.
TOUTE L'ACTUALITE DU HAND SUR HANDNEWS.FR
https://i.eurosport.com/2021/02/03/2984322.jpg
Tokyo 2020
Un dernier jet de 7 m d'Hugo Descat vient sceller la victoire des Bleus
IL Y A 7 HEURES
Tokyo 2020
Finish de feu, carton plein et quart assuré : mission accomplie pour la France
IL Y A 7 HEURES