Getty Images

Ligue des champions : le PSG bat Nantes (35-31) et continue son cavalier seul

Sans pitié pour Nantes, le PSG continue son cavalier seul
Par AFP

Le 07/02/2019 à 22:51Mis à jour Le 07/02/2019 à 23:01

LIGUE DES CHAMPIONS - Le PSG a confirmé ses bonnes dispositions dans la course à la qualification en battant Nantes jeudi sur son terrain (35-31). Les Nantais sont eux en difficulté, et pourraient être dépassés dès la fin de semaine.

Entre clubs français, pas de pitié. Le PSG a mis Nantes en position délicate dans la course à la qualification pour la phase finale de la Ligue des champions, en s'imposant 35-31 jeudi en Loire-Atlantique. Les Parisiens font eux-mêmes un pas supplémentaire vers la "pole position" : ils continuent leur cavalier seul en tête (10 victoires, 1 défaite) avec cinq points d'avance sur Szeged, en attendant le match des Hongrois ce week-end, et sont bien partis pour aller directement en quarts de finale en sautant l'étape des (faux) huitièmes.

Nantes reste quatrième, en position de qualifié (les 6 premiers sur 8 passeront) mais pourrait être rejoint ou dépassé dès la fin de la semaine par un ou plusieurs rivaux : les Croates de Zagreb, les Ukrainiens de Zaporojie et les Slovènes de Celje. Le "H" devra remporter au moins un de ses trois derniers matches, tous difficiles (Skjern et Flensbourg à l'extérieur, Szeged à domicile) pour passer.

Paris a définitivement pris l'ascendant

Alors que les Parisiens avaient en principe dépensé plus d'énergie au Mondial, d'où ils sont revenus avec une belle collection de médailles (or pour Mikkel Hansen avec le Danemark, argent pour Sander Sagosen avec la Norvège, bronze pour Nedim Remili, Luc Abalo et les Karabatic avec la France), ce sont eux qui ont paru les plus frais. Le PSG s'est détaché dès la première période (13-6 à la 20e minute) grâce à une très bonne défense et aux arrêts de Thierry Omeyer, qui lui avait pu recharger les batteries pendant la trêve, il a fait la course en tête jusqu'à la fin sans être jamais vraiment bousculé, même si le "H" est revenu un court moment à un but en début de seconde mi-temps.

C'était déjà le cinquième Nantes-PSG de la saison et les quatre derniers ont tourné en faveur des Parisiens. Abalo a été le meilleur buteur du match avec 7 buts, devant Hansen (6) et l'autre Danois Henrik Toft Hansen (6). Le Macédonien Kiril Lazarov a marqué six fois pour Nantes.

0
0