AFP

Ligue des champions : Paris s'arrache face à Flensburg et reste invaincu

Paris s'arrache et reste invaincu
Par AFP

Le 10/11/2018 à 19:55

Longtemps malmené, le Paris SG s'est arraché pour préserver son bilan impeccable en Ligue des champions, sept victoires en sept matches, face aux Allemands de Flensbourg, 29 à 28, samedi à Coubertin.

C'est un Allemand, habillé de rouge et bleu, l'ailier Uwe Gensheimer, qui a donné la victoire in extremis aux Parisiens en inscrivant son huitième but personnel d'un superbe tir dans un angle impossible, à dix secondes de la sirène.

Le PSG conserve bien sûr la tête de son groupe, devant les Hongrois de Szeged. Il ferait un nouveau pas vers la "pole position", qui offre un ticket direct pour les quarts de finale, en allant s'imposer dès mercredi à Flensbourg, dans le nord de l'Allemagne.

Les champions de France avaient maîtrisé leurs six premiers matchs. Cette fois-ci, sans Nikola Karabatic qui sera absent plusieurs mois après une opération au pied, ils ont été derrière pendant l'essentiel de la rencontre. Sans solution face au grand Suédois Simon Jeppsson (9 buts), ils étaient même menés de quatre buts à 15 minutes de la fin.

Omeyer encore décisif

"On n'a pas fait notre meilleur match, mais ce qu'on va retenir c'est l'intensité qu'on a mise en deuxième mi-temps. On est passé à côté de la première, surtout dans notre jeu d'attaque. C'est quand même une belle victoire face au premier de la Bundesliga", a commenté Nedim Remili, l'un des Parisiens les plus efficaces (6 buts).

Pour la énième fois, Thierry Omeyer, 42 ans, a été décisif en fin de rencontre, derrière une défense devenue plus agressive. Discret en début de rencontre, le vétéran est revenu sur le terrain lorsque l'Espagnol Rodrigo Corrales s'est tordu la cheville tout seul, en dehors de toute action de jeu, au début de la deuxième période.

Le PSG est invaincu à domicile en Ligue des champions depuis quatre ans. Cette année, il n'a plus perdu, toutes compétitions confondues, depuis son tout premier match de la saison, au Trophée des champions.

0
0