Par Nolann Rock
Elles devaient finir de la meilleure manière possible pour espérer le meilleur classement. Les joueuses du Metz Handball ont parfaitement rempli leur rôle. Après leur grosse victoire en championnat contre Mérignac, les Messines ont su prendre la mesure d’un adversaire qui a posé plus de difficultés. Avec cette dernière rencontre de la phase de poule de Ligue des Champions, Metz a fini en confiance face à Bucarest, concurrent direct.
Il a fallu du temps avant de voir la victoire se dessiner. Dans deux styles de jeu différents, les deux équipes se sont longtemps tenues dos à dos. La capitaine Astrid N’Gouan donnait un avantage après un gros travail secteur central (4-3, 6′). C’est à ce moment que les Dragonnes ont un peu patiné. Un peu en difficulté offensivement, elles ont laissé Bucarest prendre la tête, sans réellement être distancées. Car en s’appuyant sur sa défense et notamment sur la performance de sa gardienne Hatadou Sako, Metz est resté dans le coup.
Ligue des champions
Du lourd pour le PSG, Montpellier et Metz, de l'air pour Brest
02/07/2021 À 09:56
Si Grubisic a retardé le retour des Messines, Sako est entrée dans la tête des adversaires. Alors qu’aucune équipe n’avait réussi à faire le break, la gardienne franco-sénégalaise a tiré le rideau. En pleine confiance grâce à leur partenaire, les Messines ont pris leur distance juste avant la pause (15-11, 28′). Et signe de l’importance des portières, Eckerle est venue arrêter une deuxième tentative à7m de la star roumaine, Neagu, pour conclure la première période. (16-12, MT).

Appliquées et sauvées par Sako, les Messines remplissent leur contrat

Sako, la muraille infranchissable

Pour le retour aux Arènes en Ligue des Champions, les filles de Manu Mayonnade ont voulu montré qu’elles restaient maîtres à la maison. Sur la continuité de ses 30 premières minutes, Sako a continué de barrer le chemin des filets aux Roumaines. Ainsi, Metz a creusé un peu plus l’écart dès la reprise du jeu. Manon Houette, en contre-attaque, a porté à 6 longueurs l’avance des siennes (20-14, 38′).
Mais les partenaires de Critina Neagu n’ont pas abdiqué. Sous l’impulsion de l’autre gardienne bucarestoise, Dedu, elles ont rattrapé un peu de leur retard au tableau d’affichage. L’Espagnole Carmen Martin a ramené, sur 7m, le CSM Bucarest à 3 unités (22-19, 48′). Le technicien messin a alors calmé ses joueuses qui sont reparties de l’avant. La défense des Dragonnes s’est resserrée, et sa gardienne est revenue fermer la boutique (25-19, 52′). A l’entame du money-time, le club roumain est parvenu à revenir un peu au score (25-22, 57′). Mais toujours en s’appuyant sur sa solidité défensive, Metz s’est évité une fin de match sous pression et s’est imposé sur le même score (25-22, SF).
A cause de la victoire de Rostov, les Messines terminent à la deuxième place du Groupa A et devraient logiquement affronter le Borussia Dortmund pour son huitième de finale. Avec ce dernier succès important, le Metz Handball retrouve donc la victoire à domicile et a peut-être relancé une nouvelle série d’invincibilité.
https://i.eurosport.com/2021/02/03/2984322.jpg
Ligue des champions
Le PSG et Montpellier disputeront la prochaine C1, Nantes devra se contenter de la C2
29/06/2021 À 12:26
Ligue des champions
"Ce n’est pas pour une 3e place qu’on vient" : le PSG consolé mais toujours frustré
13/06/2021 À 19:48