Montpellier a entamé avec un brin d'amertume sa campagne de Ligue des champions en concédant le nul (29-29) face à la solide équipe hongroise de Szeged mercredi à la Sud de France Arena. Pour ses retrouvailles avec l'épreuve suprême, après un an en Ligue européenne (C2), le double champion d'Europe (2003 et 2018) a répondu présent mais a manqué de métier dans le "money time", en l'absence de son capitaine Valentin Porte (déchirure abdominale). Menant de trois buts à quatre minutes du terme, Montpellier a gâché plusieurs balles de break, donc deux par l'arrière portugais Gilberto Duarte.
Premium
HANDBALL

Montpellier Handball - SC Pick Szeged

01:45:43

Replay
Ce nul devant le champion de Hongrie, souvent présent en quart de finale, laisse des regrets mais permet à la bande de Patrice Canayer d'aborder avec plus de confiance la suite d'un programme très corsé: déplacement chez les Danois d'Aalborg, finalistes sortants, puis réception des Allemands de Kiel, champions en 2020. "C'est un peu rageant. Sur les trois dernières possessions, on n'est pas assez efficace. Ce qui me satisfait, c'est l'engagement de l'équipe. On était bien présent, en progrès, mais c'est encore insuffisant", a commenté l'entraîneur, dont l'équipe, considérablement remaniée à l'intersaison, avait cafouillé son départ en championnat dimanche devant Saint-Raphaël (29-29).
Ligue des champions
Succès précieux pour Paris à Szeged
06/02/2021 À 20:46
Après un début de match catastrophique (1-6, 8e), Montpellier est revenu sur Szeged sans jamais paniquer (11-11) et a pris l'avantage pour la première fois à vingt minutes de la fin (20-18). Grâce à ces deux gardiens Marin Sego puis Kevin Bonnefoi, et surtout à une défense plus serrée, Montpellier avait alors le contrôle de la rencontre. D'autant que ses arrières Karl Wallinus, Marko Panic et Duarte avaient pris le dessus sur les réputés portiers de Szeged Roland Mikler et Mirko Alilovic. "On a beaucoup puisé dans nos réserves après le mauvais début de match pour remonter au score. On retient l'état d'esprit de l'équipe dans une rencontre très physique. On doit arriver désormais à tuer le match et à être agressif jusqu'au bout", a réagi l'ailier Yanis Lenne.

Montpellier peut avoir quelques regrets : le résumé vidéo

Ligue des champions
Le match de Paris à Szeged reporté à cause du Covid-19
15/09/2020 À 20:06
Ligue des champions
Montpellier s'incline sur le fil à Kiel
30/11/2019 À 18:23